Facobly/ Le patron du meilleur groupe de Têmaté de la région se dévoile

Par Achille KPAN / Gabriel Terou, ancien percussionniste du ballet national,  connu sous le sobriquet de “Santos” est le patron du groupe Têmaté de Tiédrou-Koléa. Après l’épisode du ballet national, il s’est jeté aujourd’hui corps et âme dans la revalorisation du Têmaté, danse de réjouissance des jeunes filles accompagné de tambour en pays Wê.

Terou Gabriel dit Santos patron du groupe Têmaté de Tiédrou Koléa. (Ph: A. KPAN)

En effet la percussion n’a aucun secret pour lui. Il en va de même  pour le Têmaté dont il  est depuis plusieurs années dans le district des Montagnes devenu un incontournable maître d’oeuvre.

Né en janvier 1960 à Gbodrou, dans la sous préfecture de Facobly, Gabriel Terou intègre le ballet national entre1990 1992.

Après son passage au ballet national où il a été recruté en qualité de percussionniste sous la supervision de M. Louis et du journaliste Touré Aboubacar (Tonton Bouba), il décide de retourner à Tiédrou- Koléa son village natal situé dans la commune de Facobly où il crée avec M. Bernard Troh le groupe de Têmaté.

Aujourd’hui rare sont les manifestations organisées dans les régions du district des Montagnes ou le Têmatê de Tiédrou-Koléa n’est pas invité

Selon Santos c’est aux côtés de son grand père qu’il a apprit la percussion qui n’a à ce jour aucun secret pour lui. C’est d’ailleurs, fait il savoir,  l’amour de la percussion qui l’amène à arrêter ses études au cour moyen deuxième année.

Le Têmaté de Tiédrou-Koléa a fini par s’imposer dans toute la région en remportant toutes les éditions du festival national de la culture de l’Ouest montagneux (Fesnac) au début des années 2000.

Santos dit mettre son expérience au service du Têmaté de son village qui lui a permit d’être invité par le ministre Guy Alain Gauze au Ghana et au Libéria.

Toutefois, il appelle les hommes de culture et de bonne volonté à a apporter un soutien moral, matériel et financier au groupe afin de l’accompagner et l’aider à atteindre son objectif qui est la revalorisation de la culture Wê et particulièrement le Têmaté.

Sur le même sujet

Facobly : un dealer pris avec 300 boulettes de can... Par Doumbia Balla Moise / L'antenne régionale de la direction de la police des stupéfiants et des drogues (DPSD) Man vient de réussir un autre coup de...
Facobly/ 1000 ha de sachets café Mercedes distribu... Par Doumbia Seydou Badian  / 1000 ha de sachets café Mercedes seront distribués à 700 jeunes des 34 villages de Facobly. Cette initiative s’insc...
Facobly / Les élèves du lycée se soulagent dans le... Le constat est amer! Les élèves du lycée moderne de Facobly éprouvent, en ce moment, de grandes difficultés pour se soulager. Ils sont obligés de le f...
Ouaninou / Le village de Toufinga, carrefour dR... Le village de Toufinga, département de Ouaninou, était en attraction, ce jeudi 9 août 2018. Et pour cause : une troupe composée d'artistes américains ...
Dites-le à vos amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *