Bangolo/ La chefferie de Beoue-Zibiao s’oppose à la présence des FACI dans le village

Par Touré Ibrahima / La chefferie de Beoue-Zibiao avec à sa tête le chef du canton, Goué Patrice a opposé le vendredi 16 mars une fin de non recevoir aux forces de l’ordre  dans le village.
 

Celle ci entendait ainsi protester contre, disent ils, la profanation de leur espace sacré par des hommes armés mardi dernier.
 
Nous ne pouvons pas accepter que des gens qui ont violé notre sacré entrent dans notre village“, a martelé Goué Patrice à l’endroit du commandant Losseny Fofana qui conduisait une forte délégation de la hiérarchie militaire de l’Ouest.
 
En effet, selon des informations les forces de défense suite à l’attaque de leur poste de sécurité installé dans cette nouvelle sous-préfecture ont effectué une descente dans cette localité et se sont introduites dans l’enclos des masques où s’étaient réfugiés des populations, profanant ainsi ce lieu sacré.
 
Malgré l’intervention du sous-préfet, Ballo Bi Léger et des honorables Doho Simon et Thierry Tailly, la rencontre avec les populations a été avorté face à l’intransigeance des chefs

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *