Gouékangouiné (sous-préfecture de Bogouiné): le nouveau président des jeunes s’engage contre l’insalubrité

Par Kindo Ousseny / Gouekangouiné,  localité de plus situé à 23 kilomètres de Man et à 7 kilomètres de Bogouiné chef-lieu de sous-préfecture vient d’introniser son nouveau président des jeunes Dion Fé Maurice.

Le nouveau président des jeunes à Gouékangouiné – Dion Fé Maurice 

Dès son intronisation,  le nouveau président s’est engagé à lutter contre l’insalubrité dans son village. « Notre village est sale et très sale. Le premier défi que nous avons à relever après celui de la réconciliation entre les jeunes est celui de la salubrité de notre village », a indiqué Fê Maurice. Selon, lui, le sous –préfet de Bongouiné a dans le cadre de la célébration tournante des festivités de l’indépendance annoncé le concours du village le plus propre. La jeunesse de Gouekangouiné entend décrocher ce trophée d’autant plus que c’est cette localité qui est choisie pour abriter ces festivités de l’indépendance dans la sous-préfecture de Bogouiné. Pour réussir ce pari, Fè Maurice a divisé le village en 23 quartiers avec 1 président de jeunes élu pour chaque quartier. « Chaque président aura pour responsabilité première de veiller à la propreté et à l’assainissement de son secteur », a-t-il souligné. Les élections du président des jeunes en juin 2017 ont provoqué une véritable fracture sociale entre les jeunes.

C’est pourquoi le parrain de la cérémonie par ailleurs préside du Comité d’action pour le développement de Gouékangouiné (Coadego), Célestin Ouohi a engagé le tout nouveau président des jeunes à inscrire dans la priorité de ses actions la réconciliation des jeunes. A ces derniers, le président de la mutuelle de développement du village a exhorté à la mobilisation et à l’union autour de leur président pour le développement de terroir. «  Nous devons nous rassembler, le jeunes et la mutuelle, autour du chef du village pour faire avancer le village », a-t-il conseillé. Le parrain a par ailleurs invité les jeunes à s’éloigner de la consommation de la drogue, des abus de la cigarette et de l’alcool qui sont de nature à les détruire et gâcher leur avenir. Célestin Ouohi a aussi déploré la forte pratique de la sorcellerie qui constitue un véritable frein à l’épanouissement des jeunes cadres et au développement du village. De son côté le président central de la jeunesse de la sous-préfecture de Bogouiné, Modeste Oulaï a dans son intervention demandé au tout nouveau président de la jeunesse de Gouékangouiné à se mettre à la disposition du chef du village pour exécuter toutes les missions que celui-ci voudrait leur confier. « Evitez de vous substituer au chef du village par ce qu’un président de jeunes n’est pas un chef de village. Vous devez travailler sous sa responsabilité. Quand à vous les jeunes, mettez-vous au travail pour assurer votre épanouissement et le développement de votre village », a conseillé Modeste Oulaï.

A cette cérémonie, le président du conseil régional du Tonkpi, le ministre d’Etat Mabri Toikeusse était représenté par Mahan Jean. Ce dernier a lancé un appel aux jeunes à se mettre au travail pour sortir de l’oisiveté. Il a aussi rappelé le décaissement par le conseil, d’un fond de garanti de 150 millions au profit des jeunes et des femmes. Mahan Jean a au nom du ministre Mabri fait des dons en numéraire à l’ensemble de la population.

Quant au chef du village Jaques Mominé, il a exhorté les jeunes non à la discipline et au respect mutuel entre eux, mais aussi au respect de leurs ainés afin de créer une société harmonieuse prête à aller de l’avant.  Notons que Gouékangouiné est le plus gros village de la sous-préfecture de Bogouiné. La localité dispose de plusieurs infrastructures de base à savoir, l’électricité, deux châteaux d’eau, deux écoles primaires avec une troisième école en projet, un collège de proximité à base quatre et un centre de santé intégré pour une population estimée à plus  de 20 000 habitants selon le dernier recensement général des populations et de l’habitat.

Sur le même sujet

On ramasse les ordures! Au quartier de Doyagouiné, la Commune s'engage pour la propreté de la ville de Man: un gros camion repart avec son contenu d'ordures. On espère...
Man: construction de pont, ouverture des voies… Les populations de Blocaus chez le maire Tia André. Par Kindo Ousseny  / Les populations du quartier Blocaus de Man étaient jeudi dernier à la...
Man / Un adolescent tué par noyade dans le lac de ... Fabrice Tiémoko, élève en classe de 6ème 9 au lycée municipal de Man a été retrouvé mort noyé ce mercredi 02 avril 2018 dans le lac du quartier Guédou...
Semaine de l’emploi à Man: les missions de l’agen... Par Kindo Ousseny  / L’agence emploi jeunes est désormais présente à Man. Cette nouvelle agence couvre les régions du Tonkpi, du bafing et du Wor...
Man / Du matériel lourd pour débarrasser Man des o... Le maire Aboubakar Fofana de la commune de Man et son conseil municipal sont déterminés à débarrasser la ville de Man des dépôts sauvages d’ordure et ...
Blolequin/ Après les évènements du 17 février, le... Par Ouattara Gaël / Il l’ont promis et ils l’ont fait. Après les manifestations contre les institutions de l'État le 17 fevrier dernier, les ...
Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *