Man : Un nouveau cimetière en construction. L’actuel cimetière municipal fermé le 1er novembre 2018

L’une des informations majeures de la dernière réunion du conseil municipal de Man tenue ce mardi 31 juillet 2018 est la construction en cours d’un nouveau cimetière à Man.

Le maire, pendant son intervention

La nouvelle a été donnée par le maire Tia André qui par ailleurs a fait savoir que l’actuel cimetière sera définitivement fermé au plus tard le 1er novembre 2018.

Cette annonce du maire de la commune de Man a réjoui plus d’un lors de cette session du conseil municipal. Ces derniers mois, le cimetière municipal de Man a été la source de tension entre communauté du fait de sa profanation au quotidien par des individus qui l’ont investi pour y construire des habitations.  « Je peux vous assurer que le conflit autour du site du nouveau cimetière sur la route de Dompleu est désormais résolu. L’entrepreneur a démarré les travaux depuis hier lundi et  il a deux mois pour nous livrer l’ouvrage », a confié le maire de la commune de Man.

 Il a par ailleurs indiqué que les enterrements seront désormais interdits à l’actuel cimetière municipal à partir du 1er novembre prochain. « Tous les autres cimetières annexes et périphériques dans les quartiers seront également fermés. Tous les corps doivent être enterrés au nouveau cimetière municipal. Ceux qui se feront prendre en train d’ensevelir un corps dans les anciens cimetières trouveront la loi en face d’eux », a prévenu le premier magistrat de la commune de Man.

L’assemblée assistant au conseil municipal

Lors de cette session, il a été question de l’examen et de l’adoption de l’état du budget arrêté au 30 juin 2018, ainsi que de l’examen et l’adoption du programme triennal 2019-2021. L’occasion était belle pour le maire Tia André de dresser brièvement le bilan de sa gestion de la commune de Man. Un bilan qu’il juge positif dans l’ensemble eu égard les nombreuses réalisations en matière d’infrastructures socio-éducatives, sanitaires et routière.

A cela il faut ajouter les actions visant à ramener la paix et la cohésion entre les populations sans oublier la modernisation de l’administration de la municipalité à travers l’informatisation de tout le système de l’État civile. André Tia a aussi rappelé que son conseil a aussi payé les dettes de l’ancienne équipe municipale qui s’élèvent à plus de 500 millions.

Ousseny Kindo

Sur le même sujet

Affaire cimetière profané à Man : l’administration... Par Kindo Ousseny / A l’initiative du préfet de région du Tonkpi, préfet du département de Man, le secrétaire général 2 de la préfecture de Man a reçu...
Man/ Anzoumana Soumahoro ou l’ange du cimeti... "Il n'y a pas de sots métiers", dit l'adage. Cette exhortation, Anzoumana Soumahoro l'a compris. C'est pourquoi, il s'est choisi un métier p...
Dites-le à vos amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *