Man / Caravane de la sécurité routière : Les acteurs du transport formés et sensibilisés

Un atelier visant à informer les acteurs du transport sur les facteurs de risques dans leur secteur d’activité et les sensibiliser au changement de comportement se tient les 06 et 07 mars dans un hôtel de la ville de Man. Le séminaire rentre dans le cadre de la caravane de la sécurité routière initiée par le ministère ivoirien des transports.

Cette rencontre selon le chef de délégation du ministère du transport, Soumahoro Youssouf vise à réduire les facteurs de risque des accidents de la route.  Elle permettra de faire connaitre les facteurs à risque, de faire appliquer les textes régissant l’organisation du transport, sensibiliser sur les comportement à risque et surtout impulser un changement de comportement pas de simple simulations.

Le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man, Soro Kayaha Jérôme, représentant le ministre des transports a exhorté les participants à être attentifs et assidus compte tenus du faite que les statistiques des accidents routiers en Côte d’Ivoire demeurent préoccupants…  « En 2017, l’on a enregistré 11743 accidents corporels de la circulation ayant entrainé  1275 tués et 17969 blessés avec un taux de gravité de 10,85% »,  a-t-il déploré. C’est pourquoi, il a exhorté les participants en général et les transporteurs en particulier à s’approprier les éléments d’information qui sont mis à leurs dispositions et surtout de les vulgariser auprès de leurs paires.

Le préfet de région a saisi cette occasion pour sensibiliser les usagers de la route de Man. « C’est un séminaire qui vient à point nommé. Je pense qu’au sortir de ce séminaire, il y aura moins d’accident à Man », a-t-il souhaité. Soro Kayaha Jérôme a par la suite déploré les comportements à risques des populations de Man en général et des transporteurs en particulier. Il s’agit du non-respect des feux tricolores, du non port de casque pour les motocyclistes, la négligence des propriétaires de véhicule de transport, le manque d’entretien des  véhicules, l’usage du téléphone au volant, la consommation des excitants tel que la drogue, ainsi que l’alcool au volant, l’usage du gaz par les chauffeurs de taxis en lieu et place du carburant. Il les a exhortés à mettre un terme à ces pratiques afin de protéger leurs vies et celles des autres.

Diaby Lanciné, président du haut conseil des entreprises de transport a salué cette initiative du ministère des transports qui va enseigner aux transporteurs, l’état d’esprit qu’ils doivent avoir pour combattre l’insécurité sur les routes, « à savoir le respect du code de la route, la maintenance de nos véhicules, l’état d’esprit de nos conducteurs et bien entendu le civisme pour être des transporteurs modèles », a-t-il relevé.

 Il a exprimé sa reconnaissance au gouvernement, au chef de l’Etat et au premier ministre pour les efforts qui sont fait dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail des acteurs du transport. A ce séminaire participent les acteurs du transport, les autorités politiques et administratives, les élus locaux, les forces de sécurité et les acteurs de la société civile.

Kindo Ousseny à Man

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *