District des montagnes / Paix et cohésion sociale : Pouvoirs publics et infrastructures de paix appelés à une franche collaboration

Durant 28 mois, depuis janvier 2017, les sous-préfets, les chefs de villages, leaders d’opinions de 9 localités du district des montagnes ont été formés sur “Renforcement de la collaboration entre infrastructures locales de paix et pouvoirs publics pour la cohésion sociale dans les régions du Tonkpi, du Guemon du cavally”. Cette formation mise en œuvre par Indigo Côte d’Ivoire s’inscrit dans le cadre de l’appui au renforcement de la cohésion sociale dans le District des montagnes.

Indigo CI contribue au renforcement de la paix à l’Ouest

En effet, durant cette période ce sont 8 comités de paix et comité d’alerte précoces qui ont été redynamisés et outillés pour inculquer les valeurs de paix et prendre part dans la gestion des conflits dans les différentes localités sélectionnés.

Ces  ateliers ont aussi consisté au développement participatif d’une meilleure compréhension dans les dynamiques conflictuelles et à créer les conditions de rapprochement entre infrastructures de paix et pouvoirs publics locaux.

Au terme de ce projet dont la cérémonie de clôture s’est déroulé le mardi 17 avril, les participants ont salué les acquis de ce projet qui a permis la gestion de plusieurs types de conflits dans les différentes localités.  « Grâce à ce projet nous avons réussir à créer un climat de confiance entre les populations et les structures locales de paix. Grâce à ce projet plusieurs conflits dans certaines localités ont été canaliserC’est pourquoi nous souhaitons que les comités de paix continuent de créer ce cadre d’échange et de dialogue pour que la paix et la cohésion continue de subsister », a souhaité Thérèse Sanou Kouamé, chef de bureau indigo Guiglo

Plusieurs recommandations ont été faites en vue de pérenniser les acquis de ce projet. Ce sont, en autres, le suivi permanent des comités de paix, l’organisation des rencontres de sensibilisation de façon périodique, un appui et un suivi des comités de paix, mettre un fond pour que les comités de paix continuent de subsister en créant des activités génératrices de revenus, continuer la collaboration entre les pouvoirs publics. Les expériences de gestion de conflit dans les différentes localités ont meublé cette rencontre.

Les sous-préfet et les chefs venus de Man, Guiglo , Gbonne, Bangolo, Kahin, Bagohouo, Pehe, Zouhan-hounien ont été mis en mission pour la pérennisation des acquis de ce projet, precise t on.

Doumbia Seydou Badian 

Sur le même sujet

Zouan-Hounien/ Journée d’appui à la consolid... La ville de Zouan-Hounien dans la région du Tonkpi a abrité ce samedi, la journée d’appui à la consolidation de la cohésion sociale. L’initiative est ...
Man/ man-ville.net présenté à la population du Ton... Les Régions du Bafing, du Guemon, du Cavally et du Tonkpi disposent désormais d’un site web : man-ville.net Par Jean-Hervé GUICAHUE / Le l...
Man / Simone Gbagbo pardonne sans demander pardon Dans son discours, l’ex première dame de Côte d’Ivoire a exhorté les militants du Front Populaire Ivoirien à pardonner ceux qui les ont agressés, qu’e...
Touba : Les autorités et leaders communautaires fo... Le processus de paix en Côte d'ivoire a connu une évolution notable couronnée par l'entrée de la Côte d'ivoire dans la troisième république depuis oct...
Bangolo/ La chefferie de Beoue-Zibiao s’oppo... Par Touré Ibrahima / La chefferie de Beoue-Zibiao avec à sa tête le chef du canton, Goué Patrice a opposé le vendredi 16 mars une fin de non recevoir ...
Man/Sécurité et cohésion sociale:  Un comité civil... Du 3 au 04 septembre s'est tenu dans la salle de conférence de la préfecture de Man, un Atelier de formation sur le dialogue Socio-sécuritaire. ...
Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *