Touba/ La réhabilitation de 919 pompes hydrauliques lancée par Ly Ramata et Moussa Sanogo

La ministre de la femme, de la famille et de l’enfant, le professeur Ly Ramata Bakayoko et le secrétaire d’Etat auprès du premier ministre, chargé du budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo ont ce mardi 28 Mai 2019 à Mahana, dans la commune de Touba, procédé au lancement des travaux de réhabilitation de 919 pompes hydrauliques à motricité humaine (région du Bafing).

Lancement des travaux au grand bonheur des populations du Bafing

Cela dans le cadre de la mise en œuvre du programme social du gouvernement. En présence des autorités administratives et de plusieurs élus et cadres de la région, la ministre Ly Ramata Bakayoko a indiqué que cette action s’inscrit dans la vision du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, qui fait de l’amélioration des conditions de vie des populations une priorité de sa politique sociale.

Pour preuve dira-t-elle, sous la gouvernance du président Ouattara, la Côte d’ivoire a fait d’énormes progrès dans le sens de la réduction de la pauvreté de façon significative mais aussi a fait d’importantes réalisations, notamment en réhabilitant 6000 pompes villageoises, construisant 424 pompes à motricité humaine, en raccordant en 2017, 81% des ménages à l’électricité et 80,7% des ménages à l’eau potable. « En plus des actions réalisées,  le programme social du gouvernement  qui est doté dune enveloppe de 727,5 milliards dont nous en sommes à une étape ce jour vient booster cette volonté. Ces travaux de réhabilitation des pompes hydrauliques seront un grand soulagement pour les populations bénéficiaires car ils vont inéluctablement rendre un grand service à nos parents surtout à nos sœurs et nos mères qui souffrent énormément de corvées d’eau. C’est pourquoi cette action est à saluer car ces pompes, c’est aussi et avant tout l’accès à l’eau potable si cruciale pour la santé de toute la famille. Si l’eau potable est source de vie, l’eau de mauvaise qualité est à la base des maladies diarrhéiques qui comptent en première ligne dans les causes de la mortalité infantile », a dit la cheffe de délégation Ly Ramata Bakayoko.

Quant au secrétaire d’Etat Moussa Sanogo, il a invité ses parents à continuer à faire confiance au gouvernement avec à sa tête le premier ministre Amadou Gon Coulibaly et au président de la République Alassane Ouattara qui font beaucoup d’efforts pour le bien-être des populations.

Pour lui, l’heure n’est pas aux paroles vaines comme le font certaines personnes ces derniers temps mais plutôt aux actes concrets. « Il y’a juste un mois nous annoncions de bonnes nouvelles pour la région. Aujourd’hui est  donc la matérialisation de ces bonnes nouvelles et le gouvernement fera encore d’autres actions dans les domaines de la santé, de l’électricité, de l’éducation. Tout cela, pour améliorer le quotidien des populations. Mais comment conspirer contre un gouvernement qui donne la vie ?», s’est-il insurgé. Avant d’inviter son auditoire à la sérénité face aux détracteurs  du gouvernement. « Je vous demande de continuer à prier pour le président de la République et son gouvernement et de rester sereins face aux agitations de certaines personnes. Restons soudés et mobilisés. Après le temps d’Houphouët Boigny, la Côte d’ivoire en général et le Bafing en particulier n’a jamais connu autant de progrès comme ces dernières années sous le président Ouattara », a affirmé le secrétaire d’Etat Moussa Sanogo.

Au nom des populations de Mahana et de la notabilité de Touba, Bayoko Zoumana et El hadj Moustapha Fadiga ont adressé leurs remerciements au chef de l’Etat et son gouvernement qui en moins d’une décennie, ont posé des actions dans toutes les localités du pays. « Même quand on n’aime pas le lièvre, il faut tout de même admettre qu’il court vite. Le président Ouattara est le bâtisseur de la Côte d’ivoire moderne. Il a posé des actions dans tout le pays notamment celle d’aujourd’hui. ‘’Qui donne l’eau, donne la vie’’. Merci pour tous les efforts consentis pour le bonheur des populations », ont-ils lancé.

Pour rappel, dans le cadre de ce programme, ce sont 21000 pompes hydrauliques à motricité humaine qui seront réhabilitées et 8500 pompes qui seront réparées ou remplacées pour un coût de 15 milliards. Il va générer 500 emplois directs et indirects.

Cheick Lamine

Sur le même sujet

Man-conseil régional/ Plusieurs infrastructures ré... Par Touré Ibrahima (info DD) / Du  8 au 18 février, le conseil régional du Tonpki a procédé à la livraison de plusieurs infrastructures éducative...
Man: construction de pont, ouverture des voies… Les populations de Blocaus chez le maire Tia André. Par Kindo Ousseny  / Les populations du quartier Blocaus de Man étaient jeudi dernier à la...
Man/ man-ville.net présenté à la population du Ton... Les Régions du Bafing, du Guemon, du Cavally et du Tonkpi disposent désormais d’un site web : man-ville.net Par Jean-Hervé GUICAHUE / Le l...
Dio dans la sous-préfecture de Biankouma / Eau po... Les villages de Dio, dans la sous-préfecture de Biankouma dispose désormais d’eau potable et de téléphonie mobile. En plus de Dio, les villages de Yat...
Dioman / La jeunesse s’engage à réhabiliter ... L'association des jeunes dynamiques de Dioman (AJDD) se donne pour mission de réhabiliter, avant la prochaine rentrée scolaire, les logements des maît...
Fouala/ Des lampes solaires de dernières génératio... C'est dans l'allégresse que les populations du village de Fouala situé dans la sous-préfecture de Dioman, région du Bafing ont accueilli le PCA de la ...
Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *