Touba / Ly Ramata Bakayoko et Moussa Sanogo connectent le village de Bafingdala au réseau électrique national

La ministre de la famille, de la femme et de l’enfant, le professeur Ly Ramata Bakayoko et le secrétaire d’État auprès du premier ministre chargé du budget et du portefeuille de l’État, Moussa Sanogo ont procédé ce samedi 29 juin 2019, à la mise sous tension, du village de Bafingdala dans le département de Touba, région du Bafing. C’était en présence du corps préfectoral, des élus et cadres et des populations venues en grand nombre célébrer la lumière.

Le taux d’électrification connait un bond qualitatif dans la région du Bafing

Selon la chef de délégation, la ministre Ly Ramata Bakayoko, le président de la république fait de l’amélioration des conditions de vie des populations notamment celles des zones rurales, une priorité de sa politique sociale.

À l’en croire, il est indéniable que sous le leadership du président Alassane Ouattara, des acquis importants ont été enregistrés depuis 2011 dans tous les domaines notamment l’accès à l’électricité qui est passé de 74% en 2011 à près de 90% en 2018. «Toutes ces actions ont permis de réduire de façon significative la pauvreté qui est passée de 51% en 2011 à 46% en 2015 et les inégalités sociales», a-t-elle dit.

Des acquis que viendra consolider le programme social initié par le gouvernement afin d’améliorer les conditions de vie des populations notamment celles des zones rurales qui sont les plus vulnérables. Ainsi un mois après le lancement de la réhabilitation des pompes hydrauliques, le volet électrification du programme social rentre dans sa phase active avec six localités électrifiées entre janvier et mai 2019 dans le Bafing dont le village de Bafingdala. « Pour permettre aux populations d’avoir accès à l’électricité à moindre coût et de qualité, le gouvernement à travers le ministère du pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables a mis en place le programme national d’électrification rurale, le programme électricité pour tous qui permet aux abonnés des localités électrifiéesd’obtenir un branchement et un abonnement contre le paiement initial de 1000 FCFA et la baisse de 20% du tarif social de l’électricité pour les ménages à faibles revenus», a fait savoir la ministre Ly Ramata Bakayoko. Et de conclure par lancer un appel à la reconnaissance et à la fidélité au chef de l’État. «Vous devez saluer et soutenir l’oeuvre du président de la république. Que personne ne vous  détourne du chemin du président Alassane Ouattara qui fait du développement  inclusif, une réalité à travers le programme social. Appropriez-vous ce programme et surtout prenez soin des infrastructures qui sont mises à votre disposition », a t elle invité.

Le secrétaire d’État Moussa Sanogo a indiqué que le gouvernement a réalisé d’importants investissements afin de faciliter l’accès des populations à l’électricité de qualité et à moindre coût. Ainsi de 9% de taux d’électrification en 2012, le Bafing est passé aujourd’hui à 41% pour un coût de 4 milliards et a généré 780 emplois temporaires. « Pour le village de Bafingdala, c’est une implantation d’un réseau de basse tension d’une longueur de 2,5 kilomètres et 85 poteaux de basse tension. Le taux d’électrification dans le Bafing atteindra les 48% jusqu’à la fin de l’année et les 60% avec le concours de l’ensemble des cadres. La mise sous tension de Bafingdala est le point de départ d’importants travaux dans la région car très prochainement nous toucherons le domaine des routes », a-t-il annoncé avant de donner l’impact que l’électrification aura sur la vie des populations. « L’accès à l’électricité offrira aux populations bénéficiaires de meilleures conditions de vie, il permettra leur désenclavement, l’accès à la modernité et au développement. L’électrification aura un impact sur la santé, l’éducation, la sécurité alimentaire, l’environnement, les activités économiques et augmentera ainsi le niveau de vie des populations ».

Au nom des populations, Bayo N’godo, président de la mutuelle de développement de Bafingdala a dit sa joie de voir son village qui est la porte d’entrée de la région du Bafing, électrifié. « Notre joie est immense ce jour car notre village sort de l’obscurité. Par cet acte, le Bafing n’est pas en reste de l’émergence de la Côte d’Ivoire. Merci au président Alassane Ouattara et son gouvernement dirigé par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly». Rappelons que des lampes économiques à basse consommation ont été remis aux populations.

Cheick Lamine

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *