Man / An 59 de la Côte d’Ivoire : Le préfet appelle à la culture du civisme 

La ville de Man a célébré les 59 ans d’indépendance du pays dans la ferveur totale. Malgré la pluie, les populations n’ont pas voulu se faire compter l’événement. La place de l’avenue Alassane Ouattara  a refusé du monde.

Le préfet Soro Kayaha Jérôme, lors de son adresse, a axé son intervention sur le civisme et le vivre ensemble. Il en a profité pour interpeller la classe politique locale de ne pas être de ceux qui attisent le feu. Mais plutôt d’être modérés dans leur propos surtout qu’on est à l’orée de l’électionn présidentielle. « 2019 est une année charnière, ne nous faisons pas peur. Préservons nos acquis. Je tiens à rassurer les plus sceptiques de la volonté du chef de l’Etat de maintenir la paix et de privilégier le dialogue. J’en appelle au Sens de responsabilité de la classe politique locale. Veuillons tous aux règles de paix et de cohésion. Des défis majeurs nous attendent certes mais le seul combat qui vaillent la peine d’être mené c’est celui de la paix », a souhaité le représentant du chef de l’état dans la région du Tonkpi et du département de Man.

Poursuivant Soro Kayaha Jérôme a appelé les populations au civisme, gage de développement vrai et durable. « Le civisme doit être notre boussole. Le civisme est la survie du  développement de la Côte d’Ivoire. C’est la valeur cardinale de tout pays. Les actes de défiance sont légions. Les cas du non respect de la circulation, le sabotage des projets de loi, le non respect de l’immatriculation des terres, le refus de paiement de l’impôt, la fraude sur l’électricité de l’eau et du courant… Tous ces actes sont facteurs de conflit. L’indiscipline peut prendre des profondeurs inquiétants, faisons attention », insiste il.

Terminant, le préfet de région à exhorté les jeunes à se détourner de l’immigration clandestine qui risque d’endeuiller certaines famille. A l’en croire, la Côte d’Ivoire à travers l’ouverture du guichet unique de l’emploi va offrir d’énormes opportunités aux jeunes.« Les fondements de notre pays sont exceptionnels et rassurent les bailleurs de fonds. Renouveler votre confiance aux institutions de l’Etat, sachons préserver l’essentiel: la paix sociale, le vivre ensemble et le respect des autorités qui l’incarnent. Ma foi en une Côte d’Ivoire nouvelle, celle qui en appelle au rassemblement de tous ses fils et filles. La discipline nous permettra d’atteindre ces objectifs », a-t-il terminé.

Un défilé militaire et civil, un sketch et des prestations d’artistes ont meublé les 59 ans de la Côte d’Ivoire à Man. 

Doumbia Seydou Badian 

Sur le même sujet

Fête de l’indépendance 2019 / Man célèbre les 50 a... Le 59ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire va connaitre une célébration particulière à Man. Cette date marque le cinquantenaire de la...
Indépendance à Zérégouiné/ Daleu : Le sous-préfet ... Pour la première fois de son histoire, le village de Zérégouiné dans la sous-préfecture de Daleu, département de Danané a abrité les festivités de la ...
Koro / An 59 de la Côte d’Ivoire : Le préfet... C'est avec faste que les populations de Koro ont célébré la commémoration du 59è anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire à la place El Hadj...
Niokosso/ 59è anniversaire de l’indépendance... Les populations de la sous- préfecture de Niokosso, dans le département de Koro, sont sorties massivement ce mercredi 7 août, pour commémorer l'an 59 ...
Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *