Mahapleu/Le président de la FIMADA annonce l’organisation des tournois de Maracana dans les villes du Tonkpi

Le président de la fédération ivoirienne de Maracana et disciplines associées (FIMADA), Bleu Charlemagne a pris part, lundi, à la finale d’un tournoi de Maracana qui a opposé, deux équipes de jeunes filles, à Zagouiné, dans la sous-préfecture de Mahapleu.

Le président fier que le Maracana soit pratiqué par toutes les couches sociales

Bleu Charlemagne qui était le parrain de la 6e édition de ce tournoi a exprimé sa satisfaction de voir que le Maracana se joue dans les contrées les plus reculées du pays. Pour lui, c’est la preuve que le Maracana a irrigué tout le pays.

Sa joie était d’autant plus grande que, selon lui, le Maracana soit de plus en plus pratiqué par des jeunes filles.” S’il est vrai que ce tournoi est à sa sixième édition, voici deux ans qu’il est ouvert aux jeunes fillesNous sommes donc en phase avec ce tournoi. Car à la FIMADA, la promotion du Maracana féminin connait une montée en puissance“, a t-il dit. Il saisi l’occasion pour encourager la population à la pratique de ce sport. Car, selon lui, le Maracana est aujourd’hui une discipline à part entière.

Le président de la FIMADA a, en outre, dit des mots  d’encouragement à l’endroit des organisateurs pour la tenue de ce tournoi qui contribue, à l’en croire, à des vacances saines, sans drogue et sans alcool. Mais aussi au maintien de la cohésion sociale. Au regard du succès rencontré par ce tournoi, il a annoncé que la fédération va organiser ce même tournoi au niveau des autres villes du Tonkpi pendant les vacances.

Bleu Charlemagne en compagnie de l’équipe victorieuse

L’équipe des Dix juniors de Fienpleu vainqueur de cette finale, note t-on, est repartie, en plus du trophée, avec une enveloppe de 50 000 francs CFA et un lot de tee shirts. Quand à l’équipe perdante, Groupe fidèle de Ganleu, elle s’est consolée avec une enveloppe de 25 000 francs CFA et également un lot de tee shirts. Le comité d’organisation a reçu, pour sa part, un appui de 50 000 francs CFA.

Avant de se rendre à cette finale, Bleu Charlemagne a procédé, dans la matinée, à la pose de la première pierre du foyer des jeunes du village de Kagui, dans la sous-préfecture de Gbangbegouine-Yati, qui va porter son nom.

Touré Ibrahima

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *