Man / Sécurisation des personnes et des biens à l’ouest : L’opération épervier 5 lancé à Man

La préfecture de police de Man a procédé l’après-midi de ce jeudi 12 septembre 2019, au lancement officiel de l’opération épervier 5,  2019-2020. Une opération qui vise à garantir la sécurité des personnes et des biens dans la région du Tonkpi.

Selon le commissaire divisionnaire Ibrahima Ouattara, préfet de police de Man, cette opération baptisée épervier 5 obéit à la volonté des hautes autorités  du pays d’assurer la sécurité des biens et des personnes, de lutter contre le banditisme sous toutes ses formes, de combattre la vente et la consommation de la drogue.

« Pour cette opération nous avons mobilisé plus de 200 hommes issu de la police nationale, de la gendarmerie nationale et une section de la police municipale.  L’opération épervier 5 n’est autre que ce que fait la police au quotidien pour assurer la tranquillité publique, la salubrité publique, la protection des biens et des personnes », a indiqué le patron de la police dans le district des montagnes.

Il a souligné que  l’apport de la population sera utile dans la mise en œuvre de cette opération, à travers des renseignements et des actions visant à faciliter la tâche aux forces de l’ordre. Cette opération qui va durer près d’un an sera marquée par la forte présence des forces de l‘ordre dans la ville de Man. En plus des commissariats de police, et des brigades de gendarmerie, trois postes d’observation sont mis en place au niveau du carrefour de la place de la paix, au quartier Doyagouiné et au quartier Lycée. Des postes qui selon le commissaire divisionnaire vont fonctionner 24 heures sur 24 afin de couvrir la ville en tout temps et en tout lieu.  

Le secrétaire général 1 de la préfecture de Man Ernest Mathieu Gouassiro  a exhorté les forces de l’ordre à accomplir cette mission avec rigueur et abnégation. « Surtout que bientôt nous allons aborder une année électorale, vous devez être plus professionnels, plus vigilants. Nous attendons de vous une main de fer dans un gant de velours, avec plus de diplomatie, plus de tact et plus de poigne », a conseillé le représentant du préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man. Selon lui, l’opération épervier 5 qui vient d’être lancé va se poursuivre jusqu’à la fin de l’année 2020.

Sur le même sujet

Man / 100 policiers du Groupement Mobile d’Interve... La sécurité des populations de la Région du Tonkpi se renforce davantage. La Région a désormais son unité de Groupement Mobile d’Intervention (GMI) de...
Man/Sécurité et cohésion sociale:  Un comité civil... Du 3 au 04 septembre s'est tenu dans la salle de conférence de la préfecture de Man, un Atelier de formation sur le dialogue Socio-sécuritaire. ...
Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *