Biankouma/ Fusillade à Loualeba : un mort, 04 blessés

La date du samedi 28 septembre restera à jamais gravé dans la mémoire des populations du village de Loualeba, dans le département de Biankouma. Ce jour là, les villageois ont eu la plus grosse peur de leur vie.

Dosso Tia Maguy a reçu des chevrotines dans le cou

Les villageois choqués par ce drame continuent encore à se poser mille et une question sur les raisons de la folie meurtrière qui s’est emparée de l’auteur de la fusillade, un ressortissant d’un pays étranger, qui tirait sur tout ce qui bouge sur son passage. Le bilan de ce drame fait état d’une personne tuée et de quatre (04) blessés.

À en croire Olga Dosso tout a commencé au champ de son grand frère Dosso Tia Maguy, président des jeunes du village, à qui, le tireur fou s’en est pris en premier.” Mon grand-frere était au champ quand, il a tiré sur lui. Il n’est pas mort, il s’est débrouillé et est allé retrouver sa femme au campement. Il est allé le trouver là bas et a chargé à nouveau son fusil mais mon frère a eu le temps de se sauver“, rapporte t-elle.

Une autre victime de cette follie meurtrière

Fou de rage, il fera, en ce lieu, une seconde victime. Après quoi il prend la route du village. Chemin faisant, il croise Diomandé Camus, le fils de ce dernier ainsi que sa femme à moto. Il se décharge sur eux. La femme qui n’a pas de chance, est mortellement atteinte.”Nous étions tous apeurés à tel enseigne que nous avons fermé nos maison pour nous y cacher” confie t-elle, encore sous le choc.

Les différents blessés ont été, pour certains, conduits au Chr de Man et, pour d’autres, à l’hôpital de Biankouma. Tous se portent mieux mais restent sous le choc car ils ont frôlé la mort. Quand à l’assassin, il est aux mains de la gendarmerie de Biankouma. Les enquêtes en cours diront les raisons exactes qui l’ont poussé à agir ainsi.

Doumbia Seydou Badian 

Sur le même sujet

Gbonné : Il survit à une vingtaine de coups de mac... Nebié Issiaka est un véritable miraculé. Les nombreux coups de machettes reçus en plusieurs parties sensibles de son corps n'ont pas suffit pour le fa...
Man/ Les établissements secondaires publics fermés... Suite à l'agression d'un enseignant du lycée moderne par un élève de seconde, les enseignants du secondaire public de la ville ont décidé de déposé la...
Man/ Agression d’un enseignant : Les syndic... Le mardi 12 novembre les enseignants du secondaire public ont décidé d'un arrêt systématique du travail suite à l'agression de l'un des leurs par un é...
Sipilou / Deux journalistes agressés dans l’... Deux confrères, Kindo Ousseny, correspondant du quotidien Génération Nouvelle et Achille Kpan de l'Inter ont été agressé par de jeunes manif...
Touba / Une jeune dame tailladée à la machette Dame Koné Fatou, âgée de 26 ans, a été tailladée à la machette dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 mai dernier par un individu qu...
Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *