Tonkpi / Promotion de la paix et la réconciliation : Ahoussou Jeannot instruit les Baoulés

Le président du Senat Ivoirien, son excellence Jeannot Ahoussou Kouadio a eu une rencontre avec les ressortissants du grand centre du pays résidents dans la région du Tonkpi. Il s’agit pour lui se sensibiliser ses parents du grand centre sur la nécessité de préserver la paix chère au président de la république. C’était dans la soirée du vendredi   dans un hôtel de la ville de Man.

Au terme de la rencontre qu’il a eu à huis clos avec les ressortissants du grand centre, Jeannot Ahoussou Kouadio a fait le point à la presse. « Je suis venu rencontrer mes frères, les chefs des communautés ressortissants du grand centre venus de toutes les sous-préfectures du Tonkpi pour leur adresser le message de paix. Notre pays comme nous le savons tous, a connu des moments très difficiles. Et c’est la conjugaison des efforts du président Bédié et le président Ouattara qui a permis au Rhdp de ramener la paix. Et nous disons qu’il faut protéger cette paix et que la paix a besoin d’être entretenue et qu’il faut protégée cette paix, l’amplifier sur toute l’étendue du territoire national à cause de nos enfants, de nos petits-enfants, nous devons continuer à faire le sacrifice pour la Côte d’Ivoire qui vit dans un environnement assez difficile », a déclaré l’ancien premier ministre ivoirien.

Il en veut pour preuve, les pays voisins comme le Burkina, le mali, le Niger où  les terroristes sévissent régulièrement. Pour lui, comme l’a dit Feu Félix Houphouët Boigny, la Côte d’Ivoire ne saurait être un oasis de paix dans un désert de misère. C’est pourquoi il est allé lancer le message de paix des Houphouëtistes. « Faisons la politique autrement. La politique à travers la violence n’est pas bonne. Nous avons expérimenté la violence sous toutes ses formes, coup d’Etat, Rébellion, crise poste électorale, changeons ! Nous avons d’autres choses à offrir aux ivoiriens, la paix à offrir aux ivoiriens, c’est ce que nous a enseigné Félix Houphouët Boigny », a-t-il indiqué.

Un message bien accueilli par les chefs du grand centre résidents dans la région du Tonkpi. Ils disent avoir consommé assez de « nouvelles toxiques ».  « Le président Ahoussou nous a entretenu sur un thème essentiel, la paix. Nous savons tous que la paix est le préalable à tout développement. Nous avons besoin de faire avancer ce pays. Pour nos enfants, nos petits-enfants, que nous volons voir grandir dans un environnement apaisé, s’épanouir pour s’établir aussi comme nous l’avons été en Côte d’Ivoire comme citoyen ivoirien pour faire avancer ce pays. Nous avons effectivement besoin de paix et celui qui vient parler de paix est le bienvenu », a réagi le chef central des Baoulé du Tonkpi, Konsa Kouassi. Pour lui, le message a été reçu 5 sur 5.  Tous ont apprécié ce message de paix.  Lors de sa visite, le président Sénat était accompagné du secrétaire d’Etat auprès du ministre de la construction et de l’urbanisme chargé des logements sociaux N’guessan Koffi Lataille.

Sur le même sujet

Zouan-Hounien/ Journée d’appui à la consolid... La ville de Zouan-Hounien dans la région du Tonkpi a abrité ce samedi, la journée d’appui à la consolidation de la cohésion sociale. L’initiative est ...
Man/ man-ville.net présenté à la population du Ton... Les Régions du Bafing, du Guemon, du Cavally et du Tonkpi disposent désormais d’un site web : man-ville.net Par Jean-Hervé GUICAHUE / Le l...
District des montagnes / Paix et cohésion sociale ... Durant 28 mois, depuis janvier 2017, les sous-préfets, les chefs de villages, leaders d'opinions de 9 localités du district des montagnes ont été form...
Touba : Les autorités et leaders communautaires fo... Le processus de paix en Côte d'ivoire a connu une évolution notable couronnée par l'entrée de la Côte d'ivoire dans la troisième république depuis oct...
Bangolo/ La chefferie de Beoue-Zibiao s’oppo... Par Touré Ibrahima / La chefferie de Beoue-Zibiao avec à sa tête le chef du canton, Goué Patrice a opposé le vendredi 16 mars une fin de non recevoir ...
Man / Simone Gbagbo pardonne sans demander pardon Dans son discours, l’ex première dame de Côte d’Ivoire a exhorté les militants du Front Populaire Ivoirien à pardonner ceux qui les ont agressés, qu’e...
Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *