Bafing/ Forte progression en infrastructures scolaires depuis 2011

2250 élèves du Bafing n’étudieront plus dans les salles de classe de fortune. Et pour cause le ministre auprès du premier ministre chargé du Budget et du portefeuille de l’État, Moussa Sanogo vient de lancer la construction de 45 salles de classe dans 15 villages de la région du Bafing. La pose de la première pierre de ces bâtiments a eu lieu le samedi 2 novembre 2019 à Ouênan dans la commune de Koonan (département de Ouaninou). 

Synergie gouvernement, partenaires et populations a des effets positifs sur l’éducation

Ces travaux qui coûteront 375 millions F Cfa sont une réponse aux doléances faites par le personnel éducatif au ministre Moussa Sanogo, le 13 juillet dernier à Touba lors de la cérémonie de récompense des meilleurs élèves et enseignants du Bafing, à l’effet d’améliorer leurs conditions de travail. « Compte tenu du niveau des besoins, il nous est apparu nécessaire d’appuyer l’action du ministère de l’Education Nationale et des collectivités territoriales avec le soutien de tous les élus et cadres de la régionNous avons essayé de trouver des dotations budgétaires résiduelles pour aider cette belle région du Bafing», a indiqué le ministre Moussa Sanogo.

Pour lui, il s’agit de non seulement donner la chance aux enfants mais aussi de leur permettre d’étudier dans de meilleures conditions. « Nous sommes les fruits d’une école de qualité. Et cela permet à notre pays d’aller de l’avant. Il s’agit de pouvoir donner la chance aussi à d’autres jeunes compatriotes de pouvoir aussi aider le pays et leur famille en ayant une bonne formation. Cela passe par l’apprentissage dans de bonnes conditions».

En présence des élus et cadres dont la 1ère Vice-présidente du sénat Sarah Sako Fadiga et Diakalidia Konaté, Directeur général de l’Office nationale de l’Etat civil et des populations des localités bénéficiaires du projet, venues nombreux pour la circonstance, le ministre Sanogo a ensuite engagé les notabilités et les parents d’élèves à veiller au bon entretien des bâtiments qui seront construits en vue renforcer l’encadrement des enfants. Et de terminer par annoncer pour très prochainement, des chantiers en matière de renforcement du réseau électrique et d’adduction en eau potable et de routes.

Issouf Doumbouya, Directeur régional de l’éducation nationale, a, au nom des bénéficiaires, remercié le donateur avant de saluer les efforts déployés par le gouvernement pour renforcer les infrastructures scolaires. « Depuis 2011 de gros efforts ont été faits par l’Etat, les collectivités locales et des cadres. Au secondaire général publics et privés nous sommes passés de 4 établissements secondaires à 13 aujourd’hui. Au primaire nous sommes à 248 écoles, soit un taux de couverture d’environ 65% de la région », a souligné le Dren.

Prévue pour un délais d’un (01) mois, la construction de ces 45 salles de classe permettra à 15 villages du Bafing d’avoir chacun une école composée de trois classes entièrement équipées en tables bancs-1400 au total- plus bureau du directeur . Finis donc l’apprentissage dans des conditions précaires pour ces enfants qui constituent la relève de demain.

Cheick Lamine

Sur le même sujet

Fouala/ Des lampes solaires de dernières génératio... C'est dans l'allégresse que les populations du village de Fouala situé dans la sous-préfecture de Dioman, région du Bafing ont accueilli le PCA de la ...
Bafing / La chambre régionale d’agriculture dit no... Par Cheick Lamine / Pour mettre fin aux récurrents conflits agriculteurs-éleveurs dans la région du Bafing au nord-ouest de la Côte d'ivoire, les...
Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *