Man / Lancement des travaux de bitume de la voirie urbaine : La population de plus en plus septique

Le 25 octobre 2019 dernier, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly était à Man dans le cadre d’une visite de travail. A cette occasion il a procédé au lancement officiel des travaux de bitumage de la voirie urbaine de Man.

Ce jour-là, à la place de la paix de Man, était rassemblé le plus grand nombre de personnes venues accueillir le premier ministre. Et pour cause, un grand nombre d’engins était stationné à cet endroit pour le démarrage effectif du bitumage de ville de Man. Un vœu cher à cette population qui en avait assez de la poussière et de l’état de dégradation très avancée de la voirie urbaine. Mieux, certaines des machines avaient effectivement commencé les travaux.

Mais chose bizarre, annoncées pour le démarrage effectif du bitumage de la ville, c’est sur du goudron déjà existant que les machines ont fait leurs démonstrations. Depuis lors aucune des machines n’est en activité dans la ville. « Pire, le nombre de machines a considérablement diminué. Où sont les autres machines, et pourquoi jusque-là les travaux sont arrêtés », s’interroge Blon Kpan, enseignant à Man.

Présentant la maquette des travaux de la voirie de Man au chef du gouvernement, le ministre Amédé Kouakou en charge de l’équipement et de l’entretien routier a indiqué le kilométrage des travaux. « Mr le Premier ministre, ce sera 15 km au total pour un coût de 10 milliards. Le délai  d’exécution est d’un an. Le maire a beaucoup négocié. Nous sommes arrivés à ces 15 km. Il a voulu plus, mais nous lui avons dit de se contenter de ça pour le moment » a-t-il informé Amadou Gon.

 « Mais nous sommes surpris dès le lendemain du lancement des travaux, de constater sur  la page Facebook de la Jeunesse Amadou Gon Coulibaly une annonce 13,5km. qu’est-ce qui n’a donc pas marché pour qu’on passe de 15km à 13,5km en si peu de temps », se demande l’enseignant activiste des réseaux sociaux.

Tout comme lui, ils sont nombreux à croire que, ce n’était qu’une simulation devant les caméras de la radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI).

Cette situation inquiète de plus en plus la population, avec la réduction du nombre des engins stationnés à la place de la paix. « Les machines ont commencé à disparaître les unes après les autres », fait remarquer Bié Ange, habitant du quartier Grand Gbapleu. La même remarque a été faite par plusieurs autres personnes qui n’hésitent pas à affirmer sur les réseaux sociaux qu’il s’agit juste de « la poudre aux yeux pour préparer le terrain pour les élections de 2020 ». 

Ceux qui tentent de croire à l’exécution effective des travaux craignent pour la qualité du bitume. Certains pensent déjà, qu’avec la pression des populations sur les réseaux sociaux et lors des visites des plus hautes autorités du pays à Man, l’entreprise pourrait être emmenée à se précipiter pour faire des travaux de mauvaise qualité comme cela a été le cas en 2011 lors de la première visite du président de la république à Man. où les travaux du boulevard Alassane Ouattara ont été mal fait et le bitume s’est très vite dégradé. Ce triste constat est fait par Dame Diomandé Mabintou, assistante de direction dans une Ong de la place. « Le nouveau goudron qui a été posé lors de la visite du premier ministre se décompose déjà. Si c’est ce bitume qu’ils vont nous servir à Man, alors là ce n’est pas la peine », fait-elle observer.

Ce scepticisme des populations s’explique aussi par le fait qu’en 2015, ces mêmes engins ont été présentés à la population lors de la cérémonie du premier coup de pioche pour le démarrage des travaux de bitumage des rues de Man par le premier ministre d’alors Daniel Kablan Dunkan. Quelques jours après ces engins ont disparu les uns après les autres. « Est-ce que ce n’est pas le même scénario de 2015 qui veut se répéter », s’interroge Tia Anderson, jeune de Man.

Cependant du côté de la mairie de Man, l’optimisme est de mise. Le responsable de la communication, Berthé Nalourgo qui nous a reçus à l’hôtel communal de Man se veut rassurant. « Pas plus qu’hier, j’ai rencontré monsieur Charber Kourkik, le responsable de l’entreprise chargé du bitumage de la voirie urbaine de Man. Il m’a assuré qu’il fallait dans un premier faire l’étude topographique des voies concernées. Deux premiers axes sont déjà approuvés par le Bnetd (Bureau national d’étude technique pour le développement). Et dès la semaine prochaine  c’est-à-dire à partir du 18 novembre les travaux de terrassement vont démarrer sur la route qui mène au Bso sis à l’ex-Cnps. Et la rue qui longe le quartier administratif. Pour ce qui est de la voie principale, les travaux de curage de caniveaux ont commencé il y a une semaine. Et bientôt Man aura un nouveau visage », assure le collaborateur du maire Aboubakar Fofana. Il a par ailleurs ajouté que la place de la paix est aussi inscrite dans ce programme et l’espace sera bitumé. Des rues dégradées connaitront aussi des réparations. « C’est au total 13,9 kilomètres de nouveau bitume et 2 kilomètres de réparations qui seront effectués à Man », soutient-il. Aussi, a-t-i précisé que les engins qui ont été déplacés de la place de la paix sont stationnés à la base principale de l’entreprise à zélé sur l’ancien site de Unicafé. Dans tous les cas, la population de Man entend inaugurer son nouveau bitume le 25 octobre 2020.

Sur le même sujet

Man/ Le premier ministre va lancer les travaux de ... Les travaux de la voirie urbaine de Man, longtemps attendus par toute une population, pourront connaître un démarrage effectif à la fin de ce mois. ...
Man / Bitumage de la voirie urbaine : Les travaux ... Cette fois-ci semble la bonne. Annoncés à maintes reprises sans connaitre un début d’exécution depuis 2015, c’est ce lundi 18 novembre que les travaux...
Man/ Des travaux d’aménagement exécutés dans... Des travaux d'aménagement seront exécutés dans certains quartiers de Man en vue d'améliorer le système de drainage des eaux pluviales. Les autor...
Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *