Saguipleu / sous-préfecture de Sangouiné : Un cadre offre des infrastructures sanitaires et éducatives au village

Saguipleu, village de 1200 habitants, situé à 07 kilomètres dans la commune rurale de Sangouiné vient d’être doté d’une maternité avec des équipements ultramodernes, un logement de sage-femme en finition et un nouveau bâtiment de deux classes pour l’école primaire. C’est l’œuvre de Kpan Victor, enseignant chercheur à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké et fils du village.

Kpan Victor est un modèle de cadre pour la région  du Tonkpi. Selon lui tout est parti d’un constat sur les conséquences de l’absence de maternité dans son village. « Dans ce village nous avons une infirmerie et un infirmier. En général les femmes n’aiment pas se déshabiller devant un homme. Ce qui fait qu’elles n’aiment pas faire les consultations prénatales. Et la conséquence c’est qu’il y a trop de difficulté à l’accouchement avec trop des morts enregistrés. En 2019 par exemple nous en avons eu 3 et c’est déjà trop. C’est pourquoi nous avons décidé de construire cette maternité avec des fonds que nous avons mobilisés auprès de nos amis en Europe. Nous avons  voulu la mettre à la disposition de l’état. Mais le ministère de la santé a exigé la construction du logement de la sage-femme et nous sommes à la tâche. Le bâtiment est en finition et pourras être livré d’ici fin février », a indiqué l’enseignant chercheur.

Il ne va pas s’arrêter là. Il a poursuivi les plaidoyers auprès de ses amis espagnols et a pu obtenir des équipements de pointe. Il s’agit entre autre d’un appareil d’échographie, et tous les accessoires, (gèle, films pour au moins deux ans) et autres, deux couveuses, deux tables d’accouchement, un stérilisateur, 04 lits pour les nouveaux nés. Le bâtiment de la maternité comprend un bureau pour la sage-femme doté d’une sale d’eau, une sale se soin, une sale d’observation et une sale d’accouchement. « En plus nous avons apporté une importante quantité de médicament de première nécessité, du matériel biomédical et une grande quantité  de vitamine et compléments nutritionnels pour les enfants de zéro à 15 ans au bénéfice de toute la sous-préfecture », a-t-il ajouté.  

Kpan Victor avec la collaboration d’un autre cadre Oulaï Dramane a aussi équipé la sale de vaccination du centre en bancs.

L’éducation n’a pas été épargnée. L’enseignant chercheur à l’université de Bouaké pour répondre au besoin d’infrastructures éducatives de son village a construit et mis à la disposition de l’école deux salles de classes en 2019. Il entend construire deux autres classes en 2020 et réhabiliter les bâtiments de l’école maternelle du village. Il a saisi l’occasion pour inviter les autres cadres à suivre son exemple.

« Nous avons un gros village et seul je ne  saurais tous faire. C’est pourquoi j’invite mes frères à me rejoindre dans cet élan de développement du terroir. C’est notre seule manière de manifester notre reconnaissance à nos parents qui nous ont mis à l’école », a-t-il lancé. Selon lui ses frères cadres ont peur de venir au village par peur des sorciers. Et pourtant lui il y est et mène des actions en faveur du village sans être inquiété.

Le chef du village de Saguipleu Gueu Degba Jules a félicité Kpan Victor pour ses actions. « C’est lui qui est en train de nous sortir du sous-développement. Je suis heureux parce que bientôt les gens viendront de partout pour se soigner chez nous. Alors que dans un passé récent c’est nous qui parcourions la distance d’ici Sangouiné à pied pour nous soigner », s’est réjoui  le chef du village. Il appelle les autres cadres et les élus à emboîter le pas à son jeune frère Kpan. Car les besoins du village son énorme à savoir la réparation et le renforcement des pompes hydrauliques et le renforcement du réseau électrique qui est défaillant.

Il en est de même chez les femmes qui se disent soulagées avec la construction et l’équipement de la nouvelle maternité qui n’attend que la nouvelle sage-femme pour la rendre opérationnelle.

Kindo Ousseny à Man

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *