Man / Présidentielle 2020 : Vers la Candidature de Henri Konan Bédié au PDCI

Le président national de la jeunesse urbaine du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, Pdci, Kouassi Valentin, est en tournée à l’ouest du pays. Il s’agit selon lui d’une mission de contrôle  des structure spécialisée du parti et par la même occasion, informer les militants sur la prochaine convention du parti qui doit probablement choisir le président du parti, Henri Konan Bédié comme candidat du plus vieux parti politique du pays.

Lors de cette rencontre, l’envoyé du président du Pdci a fait un tour d’horizon de l’actualité nationale. Abordant la question du choix du candidat du parti pour les prochaines élections présidentielles, il a indiqué que le choix pourrait être porté sur le président du parti. « Le moment venu, nous irons en convention pour désigner notre candidat. Mais bien avant d’aller à cette convention, on sait qui tient le parti, on sait qui a résisté, on sait qui prend les décisions pour faire avancer le Pdci Rda, il s’appelle Henri Konan Bédié. Nous n’avons pas encore choisi, mais si Bédié décide d’être candidat, nous, notre choix, il s’appelle  Henri Konan Bédié », a déclaré le président de la jeunesse urbaine du Pdci. Une annonce qui a suscité des applaudissements nourris. « Certains diront qu’il est vieux, mais quand on est président ce n’est pas pour aller courir, ce n’est pas pour aller sur un ring de boxe. C’est avec la tête qu’on travail. C’est avec la même tête que le président Henri Konan Bédié a résisté face à Ouattara. Nul été la présence du président Henri Konan Bédié à la tête du Pdci Rda, le Pdci, n’existerait plus. On était décapité. Le président Henri Konan Bédié est aujourd’hui l’homme de la situation pour réconcilier les ivoiriens. Parce qu’il ne vient pas pour s’enrichir », a-t-il expliqué.

Mais pour que le président Henri Konan Bédié arrive au pouvoir, il va falloir que les structures soient constamment sur le terrain. Et pour aller aux élections il faut les cartes nationales d’identité (CNI). C’est pourquoi le président après d’être heurté au refus du Rhdp d’autoriser la délivrance gratuite des Cni, a invité les militants à faire le dernier sacrifice. « Le Président Bédié dit que 2020 est l’année du sacrifice. Vous devez faire l’effort pour établir vos cartes d’identité pour aller voter contre la pauvreté, contre la misère, contre le Rhdp. C’est difficile certes mais vous devez faire cet effort », a-t-il exhorté. Pour lui, la carte d’identité n’est pas faite pour les seules élections. C’est un document qui est important pour la vie.

Pour terminer, il a invité les jeunes et les femmes du parti à travailler avec le FPI, le PIT, le MFA, les Soroïstes et toutes les autres forces politiques de l’opposition pour mettre fin au pouvoir du Rhdp et porter le Pdci Rda à la tête du pays. Un message bien perçu par les militants.

Le député André Tia s’est dit favorable au choix du président Henri Konan Bédié. « C’est une chance pour nous d’avoir Henri Konan Bédié à la tête du pays pour nous ramener la paix. La clé de la cohésion sociale et de l’Unité en Côte d’Ivoire c’est bien le président Henri Konan Bédié », a-t-il soutenu.

 De son côté le délégué départemental du Pdci, par ailleurs vice-président du parti, Gilbert Bleu Lainé n’a pas caché sa volonté de voire Henri Konan Bédié reprendre la tête du pays. Il a par la suite insisté sur la nécessité pour les militants de se faire établir à leur frais les cartes d’identités sans compter sur autrui. Pour lui si une action de solidarité doit être mise en place, elle se fera au bénéfice des indigents, des moins nantis. « Notre objectif, c’est de faire tomber ce gouvernement qui maltraite les ivoiriens. Et nous devons nous donner les moyens pour y parvenir à travers les élections. Soyez sûr de notre volonté de faire remonter le Pdci dans notre région », a-t-il assuré.

Kindo Ousseny à Man

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *