Man/Zranwonpleu : Actions sociales ; Konaté Sidiki et les ivoiriennes de France soulagent les poupons

 La pouponnière de Zranwopleu dans la commune de Man, a connu une ambiance particulière le vendredi 14 février dernier. l’Association des femmes ivoiriennes de Grigny ( AFIG) en France en collaboration avec l’union interfédérale des associations féminines des femmes ivoiriennes de France ont décidées fait un important don à cette pouponnière.

Cela a donné lieu à une cérémonie, aussi sobre que festive rehaussée par la présence remarquée du ministre de l’artisanat, Konaté Sidiki, par ailleurs parrain de ladite cérémonie. Il a profité de cette occasion empreinte de solidarité et de soutien aux poupons pour appeler à une mobilisation générale. ” C’est une grande première dans notre région de voir des femmes de la Diaspora de notre pays penser aux plus démunis. Ce genre d’action mérite d’être suivi et imiter par tous les fils et filles de notre pays. Aidez des enfants surtout des enfants orphelins c’est aider l’avenir. Nos mamans de la Diaspora par ce geste nous appelle à une mobilisation générale”, a introduit le parrain de la cérémonie. Il a par la suite pris l’engagement d’être aux côtés des poupons et d’aider la direction dans son fonctionnement.

« Tous nous devons être aux côtés de ces braves gens qui redonnent espoir à des enfants qui en ont besoin », a-t-il exhorté. En plus des dons en vivre et en non vivres offerts par les femmes ivoiriennes de France, le ministre Konaté a fait un don de 2.500.000 francs cfa à la pouponnière et aux invités.

 Quant au don offert par les femmes ivoiriennes de France il est composé de splits, une gazinière, un ordinateur et imprimante, un Baffe, un poste téléviseur, écran plasma, un réfrigérateur, une machine à laver, des pattes alimentaires, des couches, de l’huile, du lait, des vêtements, des pattes de tomate.

Les présidentes, Lidy Ouattara de l’Afig et Carole Sany de l’interfédérale ont indiqué que ce geste cadre avec les objectifs des différentes faîtières qui est de soutenir les veuves et les plus défavorisés de la  société.

Le choix de la pouponnière de Zranwonpleu s’inscrit dans le cadre de la rénovation de ses locaux. ” Nous ne comptons pas nous arrêter là. Nous allons continuer de faire en sorte que la pouponnière de Zranwonpleu retrouve son lustre d’entant”, ont-elle affirmé.

Classée 3ème pouponnière au plan national et Dirigée par Mme Droh Jolie, la pouponnière de Zranwonpleu compte à ce jour 10 poupons de 0 à 3 ans et est géré par un personnel de dix membres, tous des volontaires.

 Comme difficultés majeures, le vieillissement et le manque d’équipements de ses locaux, l’absence de moyen de transport et d’un financement pour faire face aux charges du personnel.

Doumbia Seydou Badian

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *