Man / Lutte contre les épidémies et les maladies tropicales négligées : Une plateforme est née

Des organisations de la société civile intervenant dans la région du Tonkpi ont mis sur pied une plate-forme de lutte contre les épidémies et les maladies tropicales négligées. Il s’agit pour ces organisations de mener une synergie d’actions coordonnées afin d’être plus efficaces sur le terrain.

Les organisations  non gouvernementales que sont IFS (International Frendship service), Likoleh Côte d’Ivoire, AIBF, (Association pour le bien-être familial et le collectif des organisations de la société civile pour la sécurité et la paix dans le Tonkpi ont compris que pour être forts, il faut se mettre ensemble.

 Ce lundi 30 mars 2020, les présidents de ces organisations  se sont réunis à la salle des réunions du Centre d’excellence des femmes pour parapher une déclaration commune de création d’une Plateforme des organisations de la société civile pour la lutte contre les épidémies et les maladies tropicales négligées.

«Vue l’urgence liée à la pandémie du Coronavirus, nous avons jugé nécessaire de nous mettre ensemble pour accompagner les actions du gouvernement dans le cadre de la lutte contre les épidémies dans notre pays, notamment le Covid 19 qui est d’actualité », a souligné le président de l’Ong IFS par ailleurs président de la toute nouvelle plateforme.

Dans la déclaration dont nous avons reçu une copie, cette nouvelle structure se donne pour  mission de relayer les messages du gouvernement, des autorités administratives et sanitaires auprès des communautés. Ses actions doivent s’inscrire dans la droite ligne des orientations des autorités gouvernementales tout en respectant son mandat d’organisation humanitaire.

« Cette plate-forme se veut un cadre d’échange d’information, et de mobilisation de ressources en direction des structures membres pour plus d’efficacité dans leurs actions », ont déclaré les membres fondateurs. Ils se sont tous engagés à respecter les dispositions contenues dans leur déclaration. 

A cette rencontre, les signataires sont Bih Alexis, président de l’Ong IFS, Bih Tiémoko Martin, président de l’Ong Likoleh Côte d’Ivoire, Dame Vaï Valérie, présidente du collectif des organisations de la société civile pour la sécurité et la paix dans le Tonkpi et le coordonnateur régional de l’Aibf, Jean Marius Gnamien.

Déjà après la première réunion d’information et de sensibilisation initiée par le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man le 17 mars dernier,  l’Ong IFS et le  collectif des organisations de la société civile pour la paix et la sécurité du Tonkpi avec l’accompagnement de l’AIBF,  ont initié une campagne de sensibilisation et de don de dispositifs de lavage de mains dans la commune de Man. Au même moment l’Ong Likoleh Côte d’Ivoire a mené une campagne de sensibilisation et de don de savons en milieu rural notamment dans le village de Kouintongouiné 1

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *