Édito/ Le masque :  Une solution contre le Covid-19 pour l’Afrique?

La propagation du coronavirus en Afrique est heureusement encore limitée. Peut-être qu’il n’est pas tard pour faire quelque chose, pendant que nous sommes encore dans le temps.

Nous pouvons bénéficier de l’expérience des autres, dont – principalement – la Chine et l’Italie.
Et peut-être que les masques sont la clé du problème. On a beaucoup parlé des masques et les indications de l’OMS changent. Au début, il était recommandé uniquement aux malades et au personnel de santé, mais maintenant l’orientation est de recommander son utilisation à tout le monde, lorsque vous quittez la maison. La plupart des masques disponibles ne défendent pas la personne qui les porte: ils défendent plutôt la population environnante. Le refrain qui circule est: “mon masque te défend, le tien me défend”.

Si tout le monde portait le masque, la propagation serait considérablement réduite. C’est ce qui se passe en Asie. À Hong Kong, une ville d’environ 8 millions d’habitants, avec une densité de population inimaginable. Les gens sortent et vivent une vie normale même à l’ère des coronavirus … mais tout le monde porte un masqueLes malades et les morts sont très peu nombreux! Et souvent, ils ne portent pas de masques chirurgicaux, mais en tissu.

Ce serait peut-être une stratégie gagnante pour l’Afriqueles masques lavables ne coûtent pas cher et vous permettent de travailler et de sortir … donc de survivre. Mais la mesure fonctionne si elle est appliquée à très grande échelle, avec du sérieux.

Les autres mesures d’hygiène doivent cependant être maintenues: lavage des mains, distance d’au moins un mètre, ne pas toucher le visage, désinfection des objets et des surfaces Mais cela n’est pas trop difficile.

Carlo Montaguti

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *