Man/Reprise des cours : Les élèves du public attendent les masques promis par le gouvernement

Depuis ce lundi 18 Mai les cours ont repris dans les établissements scolaires de la ville de Man. Le constat avec notre reporter.

Pour nous rendre compte de l’effectivité de cette reprise, nous nous sommes rendus d’abord au lycée Moderne 2 de Man. Selon le proviseur Coulibaly Salif plus de 70 % des élèves concernés par cette reprise sont présents.

Lui et son personnel n’ont pas lésiné sur les moyens pour que les cours reprennent à la date indiquée. « Depuis la semaine dernière les conditions étaient réunies pour que les cours démarrent ce lundi 18 Mai. Nous avions déjà réaménagé les salles de classes pour respecter la distanciation sociale et installé les dispositifs de lavage des mains à l’entrée de chaque classe. Ce matin, nous avons procédé à la distribution des cache-nez aux élève ainsi qu’au personnel. Pour ce faire, on a dû commandé 1600 masques. L’effectif total des élèves en classes d’examen s’élève à 1570», a-t-il indiqué. Une visite de quelques salles de classes nous permet de faire le constat par nous même.

Les élèves rencontrés, pour leur part, sont heureux de reprendre les cours. Car Beaucoup craignant une année blanche, avaient perdu espoir: «Nous sommes enfin de retour en classe. Il était temps. On pensait plus que cela allait être possible », laisse entendre Mariam élève de 3ème 4.

Au lycée Moderne 1 de Man, les classes sont ouvertes, l’administration en place mais de nombreux enseignants manquent encore à l’appel. Seules quelques classes sont dotées de dispositifs de lavage des mains. Ici, tout le monde ne porte pas le masque.

Le décors du lycée 1 contraste avec celui du collège catholique Jean de la Mennais. Dans cet établissement, tout le dispositif est en place dans le strict respect des mesures barrières. Aussi l’effectif affiche presque complet. Il tourne autour de 98%.

Au collège catholique Saint Henri de Osso, le constat est identique quand à l’application des mesures de protection. À la différence qu’ici, enseignants et élèves sont au stade des prises de contact.

Dans les établissements primaires, l’heure est également à la reprise. À l’Epc Notre Dame de l’Incarnation (NDI), l’atmosphère est plutôt studieuseLes enfants ont tous leurs masques de protection. Par contre au groupe scolaire Peraldiles choses tardent à se mettre en place: toutes les classes ne sont pas dotées de dispositifs de lavage de main et rares sont les élèves qui ont porté le masqueBeaucoup ici, attendent la dotation de l’Etat.

Cette reprise ne concerne que les élèves des classes d’examen ( Tles, 3e et CM2) dans un premier temps, précise-t-on.

Doumbia Seydou Badian

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *