Koro/ Bakayoko Abdoul Dramane invite à préserver les acquis du Ramadan pour bâtir la commune

La fête de Ramadan ou Eid El Fitr a été célébrée le samedi 23 mai dernier sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Une occasion saisie par le premier magistrat de la commune de Koro, située dans la région du Bafing au Nord-Ouest de la Côte d’Ivoire, d’adresser ses vœux aux populations ivoiriennes et singulièrement à celles du Bafing et de Koro en particulier.

Le maire Bakayoko Abdoul Dramane appelle à l’unité des filles et fils de Koro

Dans son adresse, le maire Bakayoko Abdoul Dramane a formulé ses vœux de bonne santé, de paix et de prospérité à la nation ivoirienne, au peuple Bafinga et Koroka. « Au sortir du mois de Ramadan qui est un mois de pénitence et à l’occasion l’Eid El Fitr, j’adresse mes vœux de santé à tous. Que Dieu dans sa miséricorde éradique la pandémie du Coronavirus dans notre pays et dans le monde entier afin que la vie reprenne véritablement son cours normal», a-t-il formulé d’emblée.

Il a, en outre, invité les ressortissants de Koro à l’unité afin de développer leur terre natale.« Nous avons appris et acquis beaucoup de valeurs pendant le Ramadan. Entre autres le pardon, le partage, la solidarité, l’union et l’entraide. Que ces acquis soient préservés par chacun de nous afin qu’ensemble nous puissions faire avancer notre belle cité par des actions de développement pour le bonheur de tous», a lancé le maire Bakayoko Abdoul Dramane pour terminer.

C’est dans le strict respect des mesures barrières édictées par les autorités que L’Eid El Fitr a été célébrée à Koro dans la cité du Yiriman, note t-on .

Cheick Lamine

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *