Man/ Révision de la liste électorale : Le député Touré Sékou sensibilise les chefs de communauté

Depuis une semaine, le député Touré Sékou de Man commune initie une série de rencontre auprès des chefs de communautés vivants à Man pour les instruire sur  les conditions pour s’inscrire sur la liste électorale et surtout les nouvelles mesures prises par l’Etat de Côte d’Ivoire pour faciliter ces opérations. L’élu local a aussi entretenu ses hôtes sur plusieurs autres sujets d’actualité. 

Selon le député Touré Sékou, c’est sur instruction du ministre Konaté Sidiki, coordonnateur régional du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix  qu’il a entamé une série de rencontre avec les leaders communautaires afin de leur apporter les vraies informations sur les récentes décisions de l’Etat en matière d’identification et l’inscription sur la liste électorale. Le vendredi 29 mai, le représentant de la commune de Man à l’hémicycle a eu une rencontre avec les chefs traditionnels Dan au siège local de la chambre régionale des rois et chefs traditionnel du Tonkpi. Dans la soirée, il a entretenu les chefs des communautés Akan vivant dans la commune de Man à la résidence de leur chef au quartier Domoraud.

Devant les têtes couronnées, Touré Sékou a indiqué que l’Etat a facilité les conditions d’inscription sur la liste électorale. « Il suffit d’avoir une certificat de nationalité ivoirienne qui ne coûte que 500 francs au lieu de 3500, ou l’ancienne carte nationale d’identité ou le récépissé de la nouvelle carte en cours d’élaboration », a-t-il indiqué. Il a aussi ajouté que tous ceux qui ont déjà voté depuis 2010 à 2016 sont d’office sur la liste électorale. Si ces personnes veulent changer leurs lieux de vote, elles peuvent alors se rendre sur les sites dédiés à la révision de la liste électorale pour faire les modifications nécessaires.

Le député a par ailleurs souligné que l’opération de révision de la liste électorale n’a rien à voir avec l’identification générale des populations qui est une opération pérenne conduite par l’Oneci. C’est pourquoi il a exhorté les chefs de communauté à mobiliser leurs compatriotes afin qu’ils prennent massivement part à cette opération qui ne va durer que 2 semaine c’est-à-dire du 10 au 24 juin 2020. 

Avec les différents chefs qu’il a rencontré, Touré Sékou a échangé sur certains sujet d’actualité à savoir le vote de la loi sur le domicile et la résidence, le vote de la loi portant statut des rois et chefs traditionnels, le vote de la loi portant statut des députés ainsi que le nouveau code électoral. Il a par ailleurs expliqué les  conditions du choix du premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme candidat du Rhdp aux élections présidentielles de 2020. D’après lui, ce choix s’est fait de façon démocratique et surtout dans le consensus et le dialogue.

Les chefs coutumiers se sont montrés réceptifs aux messages de l’envoyé de Konaté Sidiki.  «Nous avons été servis  bien servis. Nous allons remonter ces informations à qui de droit de sorte à ce qu’au soir du 24 juin, cette rencontre ne soit pas vaine », a déclaré le chef central des Baoulé du Tonkpi, Konsa Kouadio.

 Pour le chef de la communauté Akan à Man, Ban Affi,  il faut que tout le monde œuvre pour la paix. « Le président qui sera élu au soir des élections du 31 octobre sera le président de tous les ivoiriens. C’est pourquoi nous souhaitons qu’on parte aux élections dans la paix », a-t-il signifié.

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *