Man/ La première couche de bitume posée ce lundi

Enfin, tout se concrétise concernant le bitumage de la voirie urbaine de la ville de Man. Attendu depuis 2015, c’est ce lundi 1er juin 2020 que la première couche du bitume est posée au niveau du quartier commerce.

Cette évolution des travaux de bitumage de la voirie urbaine de Man a fini par convaincre les plus sceptiques. Depuis le lancement des travaux par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly lors de sa dernière visite de travail dans la région en octobre 2020, et malgré l’évolution des travaux de terrassement, ils sont encore nombreux à demeurer des saint Tomas. Ils voulaient voire la pose du bitume noire avant de se rendre à l’évidence.

 Et oui, c’est chose faite ce lundi dans la matinée. Après les travaux de terrassement très avancés sur les 14 kilomètres de voirie à bitumer, l’entreprise en charge des travaux est passée à une nouvelle étape. Elle a procédé à la pose de la première couche de goudron sur les rues du quartier commerce.

De quoi réjouir les populations et en particulier les autorités de la ville. Maître Fofana Inza, quatrième adjoint au maire ne cache pas sa joie. « Merci au premier ministre  Amadou Gon Coulibaly pour sa détermination. Les travaux sont en train d’être fait. Je voudrais au nom du maire Abou Fofana dire merci au président de la république qui a pris l’initiative de sortir Man de sa léthargie », a-t-il déclaré. Il a par ailleurs invité les mécaniciens et les vendeurs et autre artisans à éviter de verser de l’huile usée sur le nouveau bitume. La population dans son ensemble ne cache  pas sa joie de voir la ville de Man jadis l’une des plus belles cité du pays sortir de son état de ville sinistrée.  Cette ville depuis la crise de 2002 a connu la dégradation de la quasi-totalité de sa voirie.

En 2012, dès son accession au pouvoir, le président Alassane Ouattara avait fait bitumé environ 2, 700 kilomètres de rue et promis une dizaine de  kilomètres à bitumer. Le premier coup de pioche a même été donné en septembre 2015 par le premier ministre d’alors Daniel Kablan, Dunkan. Quelques jours après, les machines ont été retirées les unes après les autres. En octobre 2019, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, lors de sa visite de travail dans la région a enfin donner une bonne réponse aux cris de cœur de la population de Man régulièrement exprimé par ses filles et fils, les élus locaux, les cadres et même la presse.

Aujourd’hui avec ce nouveau bitume, l’on peut affirmer sans risque de se tromper que la capitale régionale du Tonkpi embarque pour de bon dans le train de l’émergence. D’autant plus que la plus part des quartiers les plus reculés sont en travaux d’électrification, l’adduction en eau potable renforcé, la construction d’un nouveau Centre hospitalier régional avec un plateau technique ultra-moderne en cours, l’Université ouverte en 2016 et plusieurs autres infrastructures socioculturelles et éducatives en cours de construction.

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *