Man/ 1ère session 2020 du conseil municipal : Aboubakar Fofana déclare la fin des stationnements anarchiques

S’il y a un phénomène qui rend la ville de Man laide, c’est bien le stationnement anarchique des gros camions sur toutes les artères principales de la ville.  Lors de la première session 2020 de la réunion du conseil municipal tenue le jeudi 25 juin dernier, le maire Aboubakar Fofana a annoncé la fin de ce phénomène pour bientôt. De nouvelles dispositions sont prises dans ce sens.

C’est un phénomène qui a la peau dure à Man. Longtemps combattus par les différentes municipalités qui se sont succédées à la tête de la commune, C’est enfin maintenant qu’une solution durable est trouvée pour mettre définitivement un terme aux stationnements anarchiques des gros camions dans la ville de Man, source de nombreux accidents de la circulation et de destruction de la voirie urbaine.

«A partir de la semaine prochaine, aucun gros camion ne sera autorisé à stationner dans la ville de Man. Nous avons trouvé un site à zélé qui est aménagé pour les accueillir », a annoncé le maire Aboubakar Fofana au titre des informations inscrites à l’ordre du jour de la réunion. 

Il a indiqué que la mairie va se doter de sabots et d’un remorqueur pour traquer les contrevenants à cette mesure avec l’appui de la police nationale.  Selon le maire, le nouveau bitume qui est en train d’être posé dans la ville est déjà en train d’être endommagé par les gros camions. Et cela ne peut prospérer. « Un premier chauffeur de gros camion a forcé le passage pour circuler sur le nouveau bitume chaud pour l’endommager. Et nous ne pouvons pas accepter ce genre d’indiscipline. Nous avons été obligés de saisir le camion et infligé une amende de 600 000 francs au contrevenant. Une somme qui ne peut même pas réparer les dommages causés sur la nouvelle route », a déploré le premier magistrat de la commune.

Cette réunion  a permis d’adopter le compte administratif du maire pour l’année 2019. Un compte qui connaît un excédent de plus de 400 millions de francs à la grande satisfaction des conseillers municipaux. Le programme triennal 2019-2021 a été aussi adopté. Un programme qui prévoit plusieurs projets structurants pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Dont la construction d’écoles, l’embellissement de la ville, la construction de la maison des personnes vivants avec un handicap, la construction d’une salle multimédia, une piscine municipale et bien d’autres.  Le bilan des activités pour l’exercice 2019 et le calendrier  des réunions ont été adoptés.

Cette rencontre a été l’occasion pour le conseil municipal de dresser le bilan des absences de certains conseillers qui brillent par leurs absences aux réunions. Sur cette question le maire de la commune de Man a décidé de saisir la tutelle pour que des dispositions soient prises pour les ramener à l’ordre surtout au respect de leurs engagements vis-à-vis de la commune. 

Le secrétaire général 2 de la préfecture de Man André Yao Bah Kouakou a déploré cet état de fait avant de mettre les chefs coutumiers en missions pour ramener les abonnés aux absences à l’ordre, autrement dit ces derniers pourraient subir la rigueur de la loi.

Kindo Ousseny à Man

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *