Touba/ 2e session ordinaire du conseil municipal : le programme triennal 2021-2022-2023 adopté à l’unanimité

Le conseil municipal de Touba a tenu sa deuxième session ordinaire de l’année ce samedi 27 juin 2020.

Les élus et autres invités ont assisté à la session.

Cinq points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette réunion présidée par le premier magistrat de la commune, le maire Doumbia Adama. Au nombre de ces points, l’examen et l’adoption du programme triennal 2021- 2022- 2023 qui comporte 9 actions et 17 opérations dont 14 nouvelles et 3 reconduites pour un coût global de 467 000 592 FCFA.

Les actions concernent les aides à octroyer aux différentes couches vulnérables de la société, aux confessions religieuses, aux associations de femmes et de jeunes mais également les dons en carburant aux services de police et ordre public. Quant aux opérations, elles seront menées dans les secteurs de l’éducation (construction de 5 bâtiments de trois classes avec bureaux et 5 latrines et 2 cantines scolaires), de l’eau ( extension du réseau d’adduction d’eau potable et réalisation de pompes hydrauliques à motricité humaine), de la jeunesse (sports, loisirs et cultures), de l’environnement et de la salubrité (acquisition d’un camion benne avec grue plus huit coffres de ramassage des ordures), de la santé et de l’administration ( acquisition de véhicules pour les services techniques et pour les services de la mairie, acquisition de mobiliers et de matériels informatiques pour les services de la mairie).

Le maire Doumbia Adama définit ses actions pour les années à venir.

Le maire a réaffirmé sa volonté à traduire en acte les aspirations des populations. Il a également indiqué que tout est priorité non sans préciser que l’éducation et l’équipement des services de la mairie restent les principaux investissement s.« Les projets inscrits dans cet ambitieux programme de développement sont tous prioritaires. Cependant l’équipement des services de la collectivité, de la municipalité et de l’éducation constituent l’essentiel des investissements. Nous ferons notre possible pour que l’aspiration du peuple soit réalisée malgré nos maigres moyens et cela dans un esprit d’équipe», a dit le maire Doumbia Adama dit Doum-fils.

Le préfet de région, Mme Akasson Bernadette a dit toute sa joie d’assister à sa première session depuis sa prise de fonction à Touba. Elle a assuré le conseil municipal de sa collaboration et de sa volonté à l’accompagner dans sa mission non sans encourager le maire de continuer à poursuivre l’excellent travail qu’il abat pour l’amélioration des conditions de vie des populations.« Je ne doute point de votre expérience d’administrateur financier à mettre tout en œuvre pour relever le défi du développement en dépit de l’insuffisance des ressources allouées», a indiqué le préfet de région tout en invitant les conseillers à être assidus aux différentes sessions.

Notons que outre le corps préfectoral, la session a enregistré la présence des élus de la région ( maires, député et sénateur), des guides religieux, des chefs traditionnels et de plusieurs autres invités de marque.

Cheick Lamine

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *