Tonkpi/ Révision de la liste électorale : Doua Blondé Obed mobilise le monde agricole

Le président du mouvement national des agriculteurs pour le Rhdp, Doua Blondé Obed a initié une grande rencontre de mobilisation des acteurs du monde agricole en vue de leur inscription du la liste électorale. C’était le dimanche 28 juin en présence des ministres Konaté Sidiki et Albert Flindé.

Cette rencontre qui s’est tenue dans le quartier mythique de Gbêpleu a servi de cadre de grande mobilisation pour amener les acteurs du monde agricole à se faire enrôler pour être sur la liste électorale. Doua Blondé Obed estime que la grande majorité des électeurs de la région du Tonkpi sont des agriculteurs. C’est pourquoi il les invite à prendre d’assaut les lieux d’enrôlement pour s’inscrire sur la liste électorale.  « Si vous aimez le Rhdp et le premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme vous l’exprimez, c’est le moment de prendre l’engagement de lui donner un score qui bat le record en allant vous inscrire sur la liste électorale. Surtout les nouveau majeurs et ceux qui n’ont jamais été inscrit sur la liste électorale », a lancé Doua Blondé Obed. Il a saisi l’occasion pour inviter la population à éviter les langages de xénophobie et surtout à ne pas écouter ceux qui tiennent ce langage rétrograde. « Ici, aucune xénophobie ne saurait prospérer.  Nous ne sommes ni yakouba, ni malinké encore moins wobè. Nous  sommes Tonkpi, et ce qui compte, c’est le développement de notre terroir comme l’a déjà engagé le président Ouattara et son gouvernement conduit par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Candidat du Rhdp », a-t-il indiqué.

Doua Blondé Obed a souligné que la justice a signé plusieurs certificats de nationalité qui sont disponibles. C’est pour cela qu’il invite ceux qui ont fait la demande des certificats de nationalité à se rendre dans les centres d’enrôlement pour s’inscrire afin de pouvoir donner leurs suffrages au candidats Amadou Gon Coulibaly.

Cette rencontre  été l’occasion pour les cadres rassemblés ce jour d’engager les chefs à faire la médiation en plaidant auprès de leurs fils Mabri Toikeusse pour qu’il revienne au Rhdp afin que toutes les fils et filles du Tonkpi parlent d’une même voix. Les ministre Flindé Albert et Sidiki Konaté ont été ceux-là même qui ont décidé d’engager  toutes les filles et fils de la région sur la voie de la réconciliation. Car disent-ils, «c’est unis que nous sommes forts ». Ils ont donné un millions de francs comme Colas aux chefs coutumiers pour les engager à œuvrer pour le rapprochement et surtout l’unité entre les fils et filles du terroir. Evariste Yaké, le maire Aboubakar Fofana et Jeannette Badouel, maire de Logoualé ont tous pris la parole pour exhorter les populations, les femmes et jeunes en particulier à se faire enrôler pour donner un score de plus de 90% au candidat du Rhdp, Amadou Gon Coulibaly qui pour eux est l’homme de la situation pour poursuivre les efforts de développement engagés dans la région.

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *