Tonkpi/ Point du Covid : 06 cas confirmés, zéro décès

Ce mardi 04 juillet a eu lieu la réunion hebdomadaire du comité régional  de lutte contre les épidémies. A cette rencontre, le Directeur régional de la santé et de l’hygiène  Docteur Tia Mamadou a fait le point de la surveillance épidémiologique dans la région. Il ressort de son analyse que la région du Tonkpi a enregistré 06 cas positifs de contamination à la Covid-19 et zéro décès d’après le rapport du ministère de la santé.

Cette rencontre qui se tient habituellement les mercredis s’est tenue ce mardi pour cause de préparatifs de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. D’entrée le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man, président du comité régional de lutte contre les épidémies a demandé au directeur régional de la santé de faire le pont de la situation. Il ressort des propos du patron de la santé dans le Tonkpi, que cette région a enregistré à ce jour 06 cas de contamination tous traités et guéris.  « Il y a eu 3 cas à Zouan-hounien, un cas à Danané et 2 cas à Man. Aucun décès n’a été déploré », a-t-il précisé.

Selon lui, il y a eu des cas importés qui ont été vite rapatriés sur Abidjan et n’ont pas été comptabilisés pour le compte de la région.

Cette rencontre hebdomadaire a été l’occasion pour le directeur régional de la santé de rappeler la nécessité de maintenir le cap dans la lutte même si l’on constate une réduction des cas de contamination au niveau national. Pour lui, il est trop tôt de s’en réjouir surtout que pendant la fête de Tabaski qui vient d’avoir lieu le 31 juillet dernier, les mesures barrières ont été foulées au pied pour la plus part des fidèles musulmans. A cela il faut ajouter la réduction du taux de fréquentation des centres de dépistage volontaire depuis l’ouverture du grand Abidjan.

La dernière réunion des conseils nationaux de la sécurité ayant autorisé l’ouverture des bars et boîtes de nuit, le directeur régional de la santé a suggéré une mission de contrôle dans ces établissements pour voir si les mesures barrières sont respectées ainsi que dans les cars de transport qui font la ligne d’Abidjan. « C’est le moment de les sensibiliser parce que si jamais l’on enregistre un seul cas dans l’un, de ces établissements, nous nous verrons dans l’obligation le fermer parce que tout le personnel sera mis en quarantaine », a prévenu le directeur régional de la santé.

Le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man, Soro Kayaha Jérôme a déploré le non-respect du port du masque qui demeure l’un des moyens les plus sûrs de prévention contre la pandémie de la Covid-19. Il a exhorté ses collaborateurs à ne pas baisser les bras. « Après la célébration de la fête de l’indépendance, nous allons faire le point de la situation pour voir comment orienter la lutte. Néanmoins, nous allons aussi commencer le contrôle avec toutes les directions techniques impliquées, les forces de sécurité et le corps préfectoral », a-t-il annoncé.

Le patron de l’administration dans la région du Tonkpi, a rappelé les dispositions prises pour une célébration soft des 60 ans de la Côte d’Ivoire dans le strict respect des mesures barrières. « Le port des masques et le lavage des mains seront obligatoires pour tous ceux qui veulent avoir accès à la cérémonie de prise d’armes———– », a-t-il soutenu.

Kindo Ousseny à Man

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *