Podiagouiné/ Indépendance : Le sous-préfet dresse le bilan de l’action gouvernementale dans sa circonscription

C’est la localité de Dainé-Blouno à trois kilomètres du chef-lieu de la sous-préfecture qui a été choisi par le sous-préfet Zehi Serge pour célébrer le soixantième anniversaire de la Côte d’Ivoire. Et ce dans la sobriété à l’instar des autres circonscriptions du pays. Une occasion pour l’administrateur civil de dresser le bilan de l‘action gouvernementale dans sa circonscription.

La célébration de l’indépendance dans la sous-préfecture de Podiagouiné a été marquée par les honneurs militaires rendus au commandant des lieux par un détachement de la brigade de gendarmerie de Sangouiné et une unité des eaux et forêts. C’est après le salut aux couleurs nationales que le sous-préfet s’est adressé à ses administrés en présence du vice-président de l’assemblée nationale Blon Blaise et plusieurs cadres du terroir.

Pour le sous-préfet de Podiagouiné, l’Etat n’a pas oublié sa circonscription au niveau des infrastructures pour cette année. L’axe Sangouiné Podiagouiné qui jadis était difficilement carrossable a pu bénéficier d’un reprofilage lourd malgré l’impact négatif de la maladie à Coronavirus sur les fondements de l’économie. Il a foi en ce qu’avec la réhabilitation de la voie principale d’accès à la circonscription, l’économie locale pourra connaître un regain de souffle. « La circulation des personnes et des marchandises étant aisée désormais, je suis convaincu que les activités économiques reprendront de plus belle pour le rayonnement de notre sous-préfecture »s’est-il réjoui.

L’administrateur civil s’est félicité du climat de quiétude qui prévaut dans sa circonscription grâce aux efforts conjugués des forces de la gendarmerie et celles des  eaux et forêts. Il les a invités à redoubler d’effort pour la sécurisation de la période électorale qui s’annonce. A propos des élections, Zehi Serge a exhorté la population au calme et surtout à faire confiance à l’institution en charge de la gestion du processus électorale. « La Commission électorale indépendante (Cei) comme son nom l’indique sera indépendante jusqu’au bout pour qu’au soir  du 31 octobre, les ivoiriens se retrouvent pour féliciter et applaudir le président de la République élu de Côte d’Ivoire », a-t-il soutenu. 

Zehi Serge a salué les efforts du gouvernement pour contrer la pandémie de la maladie à Coronavirus et jusque-là, sa circonscription est épargnée grâce aux nombreuses campagnes initiées dans la zone par ses soins et des organisations de la société civile dont l’Ong Likoleh. Occasion pour lui de féliciter les corps médical pour ses efforts.  

Il a par ailleurs déploré les mauvais résultats au Bepc. « 75 candidats ont été déclarés admis sur 243 pour un taux de 30,86% », a-t-il regretté. Quant au primaire les résultats sont excellents et varient entre 82,97 et 93,63%. Il a encouragé les parents d’élèves et les enseignants à poursuivre les efforts pour garantir la réussite scolaire aux enfants de la circonscription. Pour terminer, l’administrateur civil a invité les cadres et les élus à taire les palabres inutiles car une sous-préfecture ne peut se développer dans le désordre,  le mépris et la haine. Mais  et à s’unir autour de l’essentiel qui est le développement harmonieux du terroir.

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *