Koro/ Un barrage hydroagricole sur le Yiriman pour favoriser la production vivrière en toute saison

Un barrage hydroagricole verra bientôt le jour sur la rivière Yiriman, à Koro, dans la région du Bafing. Le ministre Moussa Sanogo du Budget et du Portefeuille de l’État et son collègue Kobenan Kouassi Adjoumani de l’agriculture et du développement rural ont procédé, ce samedi 05 Septembre 2020, au lancement officiel des travaux de construction.

Ce projet d’aménagement de la digue et de retenue d’eau du périmètre agricole en avale de la rivière Yiriman constitue, selon le ministre Kouassi Adjoumani, une forme d’assurance tous risques pour l’agriculture vivrière en ce sens qu’il favorisera la production agricole à tout moment de l’année, le doublement au moins du nombre de cycles culturaux, la création d’emplois pour les jeunes, la sécurisation des investissements agricoles et l’intensification de l’agriculture avec des rendements plus implortants.

Il s’est réjoui du démarrage des travaux qui, une fois achevés, va apporter un changement qualitatif dans la vie des populations. Non sans traduire ses remerciements au président de la République pour sa vision et sa volonté à offrir de meilleures conditions de vie aux populations.

Pour le ministre Moussa Sanogo, initiateur du projet, le Bafing regorge d’énormes potentialités naturelles qui ne demandent qu’à être mises en valeur.«Le succès de la Côte d’Ivoire repose sur l’agriculture et le Bafing a d’énormes potentialités. Il fallait donc créer des infrastructures qui permettent d’améliorer les rendements agricoles et in fine, permettre aux populations de pouvoir engranger suffisamment de ressources. C’est donc un pas supplémentaire vers le développement», a dit le ministre Moussa Sanogo.

Kobenan Kouassi Adjoumani et Moussa Sanogo ont posé la première pierre du barrage hydroagricole de Koro

Il a ensuite invité les jeunes à tourner le dos à l’exode rural car ils ont, dira t-il, « sous leurs pieds un bijou qui ne demandent qu’à être mis en valeur. Il suffit seulement de travailler et vous verrez que cette zone va forcément changer». Il a terminé en rappelant quelques actions engagées par lui dans toute la région, cela en vue d’améliorer le quotidien de ses parents. Il s’agit d’infrastructures sanitaires, scolaires et hydrauliques.

Le maire Bakayoko Abdoul Dramane, a, au nom de la population de Koro, traduit ses remerciements au chef de l’État, au premier ministre mais aussi au ministre Moussa Sanogo qui ne cesse de se battre pour apporter le développement à toute la région.

D’un coût de 2 milliards de FCFA, le barrage de Koro permettra la construction de digues de 625 mètres de long et de 12 mètres de hauteur, l’aménagement de 100 hectares de terres irriguées et l’aménagement de 25 étangs piscicoles de 400 m² chacun.

Il permettra également la création de deux emplois fixes de jeunes à l’hectare de la riziculture, 50 planches de 10 m² par exploitant individuel  pour le maraîchage, un étang de 400 m² par exploitant individuel en 3 cycles pour la pisciculture et la production de 1000 tonnes de paddy sur les 100 hectares, la production de 3 tonnes de poisson frais par an, la production de plus de 30 tonnes de légumes frais par an à l’hectare et par cycle sans oublier la pêche sur le flanc d’eau. La fin des travaux est prévue pour fin 2021.

Cheick Lamine

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *