Podiagouiné/ Lutte contre le Swollen shoot : Le conseil café cacao et l’Anader sensibilisent sur les mesures barrières

Le conseil café cacao et l’Anader, (Agence nationale pour le développement rural), étaient à Podiagouiné dans le département de Man ce mercredi 09 septembre pour sensibiliser les populations de la sous-préfecture sur les mesures à observer pour éviter la propagation de la maladie du swollen shoot du cacaoyer. C’était en présence du sous-préfet Zehi Serge.

Pendant cette rencontre qui vise à informer le monde rural de la circonscription administrative de Podiagouiné, il a été question d’instruire les populations sur la maladie du swollen shoot qui a déjà affecté des plantations dans le village de Douleu dans la sous-préfecture de Podiagouiné et dans la sous-préfecture de voisine de Yapleu. « Nous sommes ici en mission au nom du Directeur général du conseil café cacao, qui lui-même est mis en mission par le président de la République pour vous parler de la maladie du swollen shoot appelé communément le Sida du cacaoyer », a annoncé le délégué régional du Conseil café cacao Doumbia Siaka. Cette maladie selon lui, n’a toujours pas de remède et la seule solution curative demeure l’abattage des plantes affectées. Le délégué régional du conseil café cacao s’est félicité de la grande mobilisation du monde agricole de Podiagouiné, une mobilisation à l’actif du sous-préfet Zehi Serge à qui il a traduit la gratitude du conseil café cacao.

Kouadio Yao Bernard, technicien spécialisé en culture pérennes à la zone de l’Anader de Man a instruit les participants sur le diagnostic de la maladie du swollen shoot, les techniques et moyens de lutte, les mesures préventives et les bonnes pratiques agricoles. « Les principes de lutte contre cette maladie sont l’arrachage des cacaoyers malades, la replantation avec des variétés tolérantes et l’application des bonnes pratiques agricoles », a-t-il expliqué.

Lors des échanges, la question du non-respect du prix bord champ a été abordée. Certains paysans ont déploré l’achat du cacao à 700 francs par certains acheteurs véreux contre 825 francs le prix fixé par l’Etat. Réagissant à cette préoccupation, le délégué régional du conseil café cacao a exhorté les producteurs à se mettre en règle à travers les recensements en cours de producteurs et leurs vergers et à exiger les reçus auprès des acheteurs, afin d’avoir des éléments de preuve pour permettre aux autorités compétentes d’être efficaces dans la lutte pour la défense de leurs intérêts.

Pour sa part le sous-préfet Zehi Serge a prévenu que quiconque sera pris en train d’acheter le cacao en dessous du prix fixé par l’Etat sera mis en prison. Aussi, a-t-il exhorté les planteurs au respect des mesures préventives afin d’éviter la propagation de la maladie du swollen shoot qui est très dangereuses pour le cacao. Le chef de zone Anader de Man Oyedou Obed était à cette rencontre. Il a instruit les participants sur les différents modes de contamination de la maladie du swollen shoot du cacaoyer.

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *