Man/ 2e session ordinaire 2020 du conseil municipal : Le maire annonce la réhabilitation du stade Léon Robert

Le stade municipal, jadis fleur des infrastructures sportives de la Côte d’Ivoire est dans un état de délabrement avancé. Le jeudi 24 septembre 2020 dernier lors de la deuxième session ordinaire du conseil municipal de la ville, le premier magistrat de la commune a annoncé le démarrage effectif de sa réhabilitation. Aussi, a-t-il annoncé la réalisation de plusieurs autres actions visant l’amélioration des conditions de vie de ses administrés.

Selon, le maire Aboubakar Fofana, le stade Léon Robert pourra retrouver son lustre d’antan dans un futur proche. Il a annoncé la réhabilitation de la  plus importante infrastructure sportive de la ville. Mieux il informe que le stade connaîtra une extension de sa capacité d’accueil. « De 10 milles places, le stade verra  capacité augmentée à 15 000 places », a-t-il indiqué. Selon lui, la réhabilitation du stade obéit à un projet intégré qui prend en compte la construction d’un marché artisanal afin de libérer les alentour de l’édifice jusque-là occupé par les artisans.

Cela permettra selon lui de résoudre les problèmes de drainage auquel le stade est confronté. Le travail à l’intérieur du stade a commencé. Pour lui, ce stade au terme de sa réhabilitation doit obéir aux normes internationales. Car dit-il, la commune de Man vient d’acheter un club de deuxième division qui doit jouer ses matches surplace à Man.

 « Notre rêve est de faire en sorte qu’à défaut d’abriter des matches de la coupe d’Afrique, est que ce stade serve au moins de lieu d’entrainement pour une équipe nationale, et cela pourra être bénéfique pour la population de Man », a souligné le maire Aboubakar Fofana.

Le maire a réitéré sa volonté de transformer fondamentalement la ville de Man. Plusieurs chantiers sont annoncés à cet effet.  

Lors de ce conseil, le maire de la commune s’est félicité de la performance économique de la mairie en dépit de la pandémie de la maladie à Coronavirus. Une situation qui a conduit à l’annulation de plusieurs taxes qui cependant n’a pas impacté négativement les actions de la mairie en termes de développement.

Plusieurs infrastructures notamment des écoles, des infrastructures routières, la bibliothèque municipal, un supermarché en construction, la clôture de la forêt sacrée de Gbêpleu sont réalisés et d’autres en cours de réalisation. Le premier magistrat de la ville a reconnu qu’au niveau du ramassage des ordures, la mairie n’a véritablement pas réussi malgré les nombreux efforts du conseil.  « En matière de ramassage d’ordure nous avons travaillé plus que toutes les municipalités qui se sont succédées à la tête de cette commune. Nous sommes la première marie à avoir construit 7 enclos à ordures  qui malheureusement ne sont pas utilisés comme il se doit », a-t-il déploré. Il a invité les populations à faire l’effort d’aller verser ces ordures dans les enclos à ordure et doivent être récupérés par des engins commis à cette tâche. Des jeunes sont recrutés et équipés pour la pré collecte des ordures. Le premier magistrat a prévenu que la phase de sensibilisation connaîtra bientôt un terme et la phase de sanction pourrait être activée si l’indiscipline qui prévaut dans la ville ne connaît pas de baisse.

Cette deuxième session annuelle du conseil municipal a permis d’examiner et d’adopter l’état d’exécution mensuel cumulé des recettes et des dépenses arrêté au 31 juillet 2020, l’état d’avancement des investissements de l’exercice en cours, le déclassement de certains espaces de la commune et le projet de dénomination de certaines rues et places de la commune.

Kindo Ousseny à Man

Vous allez aimer aussi:

Partagez sur le réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *