Man/ Tournée de remerciement après sa victoire aux législatives : Konaté Sidiki dénonce un complot contre sa personne

Les ministre Konaté Sidiki et Albert Flindé ont entamé une tournée de remerciement dans la commune de Man depuis le lundi 8 mars. Cette tournée a commencé par les communautés musulmanes, les grands groupes ethniques, les structures du Rhdp et les associations et Ong proches du parti au pouvoir. A cette occasion, Konaté Sidiki a déploré un complot ourdi contre sa personne pour mettre fin à sa carrière politique.

Cette tournée des nouveaux députés de la commune de Man a démarré lundi par le domicile du grand imam de la ville de Man suivi de ceux des imams Sidibé Mohamed, le Cheick Moussa Doumbia et le Cheikh Al Hassane Touré. Chez ces guides religieux les nouveaux élus sont allés solliciter des bénédictions pour bien accomplir la nouvelle missions parlementaire que la population a bien voulu leur accorder. Mais avant, ils ont présenté leur victoire à leurs hôtes. « Nous avons obtenu 10038 voix contre 6000 voix pour Tia André et 3000 voix pour Koné Lama », a renseigné le ministre Konaté Sidiki.

Cependant, il a relevé les difficultés qu’ils ont rencontré pendant cette campagne, des difficultés dues à un complot engagé par Bamba Mamadou dit Momo et Koné Lama. « Pour cette année, nous avons été confrontés à deux types d’oppositions. Celle de l’opposition politique conduite par Tia André et Koné Lama. Ce qui est normal en politique. Mais l’autre opposition est celle de la méchanceté et de la haine conduite par Koné Lama et soutenu par Momo Bamba, le chargé de mission du ministre des affaires présidentielles, Ibrahim Ouattara. Eux, leur mission était de faire tomber coûte que coûte Konaté Sidiki et Albert Flindé. Même s’ils ne gagnent pas, il suffisait de nous faire tomber pour montrer à l’opinion que nous ne sommes rien ici à Man », a dénoncé le ministre de l’artisanat.

Selon lui, cette adversité entre cadres issus de la même formation politique le Rhdp a eu une grave répercussion sur toute la région. « Par leur faute et à cause de l’ambition démesurée de certains hauts cadres tapis dans l’ombre, nous avons perdu toutes les autres circonscriptions du Tonkpi. De 8 députés dans la dernière législature, nous sommes aujourd’hui à seulement 2. Parce que nous même étions menacés ici et là à cause de cela nous n’avons pas été en mesure d’aller soutenir nos candidats dans les autres circonscriptions, ce qui nous a fait perdre partout et donné la victoire à Mabri Toikeusse et à ses candidats qui de deux députés se retrouvent à 06 députés », a déploré le coordonnateur régional du Rhdp dans le Tonkpi.  Dans leur tournée du lundi, les nouveaux élus ont aussi visité les communautés du Denguélé, du Bafing, les Senoufo, les Wê et les Mahou. Ils ont assuré toutes les communautés visitées de ce que tous les engagements pris pendant la campagne seront respectés.

Kindo Ousseny à Man

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *