Ouaninou/ Décision de reprise du scrutin législatif : Ce que dit le camp à l’origine du recours devant le Conseil Constitutionnel

Les élections législatives seront reprises dans la circonscription n°011, comprenant Gbelo, Gouekan, Koonan, Ouaninou, Saboudougou et Santa Communes et Sous-préfectures. C’est ce qui ressort du communiqué de la Cei du jeudi 25 Mars 2021.

Le candidat Diomandé Abdoul Ahmara a obtenu gain de cause après son recours au Conseil Constitutionnel

L’annulation du scrutin à Ouaninou est consécutive au recours déposé devant le conseil constitutionnel (CC) par le candidat indépendant, Diomandé Abdoul Ahmara.
Cette décision réjouit à moitié le camp du candidat Diomandé Abdoul Ahmara qui aurait souhaité que le conseil constitutionnel le proclame “victorieux”.
«Naturellement nous sommes satisfaits de cette décision. Nous avons estimé que les résultats proclamés le 06 Mars dernier ne reflétaient pas réellement la volonté du peuple. Nous avons formulé nos griefs et le Conseil Constitutionnel nous a donné raison à moitié. Puisqu’on aurait voulu la victoire. Mais ce n’est que partie remise»,
indique son responsable de communication, Bamba Diarra communément appelé Bamba De Touba.

Cependant, il ne doute pas que son candidat sortira vainqueur à la reprise.
«Nous allons nous battre pour remporter ces élections», promet-il.

Pour rappel, le candidat Diomandé Abdoul Ahmara, a animé une conférence de presse le vendredi 12 mars 2021, à Abidjan, au cours duquel il a soutenu que « l’expression démocratique a été étouffée par son adversaire (ndlr ; Mamadou Sanogo) et des chefs de villages sous son contrôle ». Indiquant que «des consignes de votes fermes, sous peine de sanctions ont été données par les chefs des villages de plusieurs localités pour qu’aucun habitant de ces villages ne s’exprime en sa faveur», a-t-il affirmé.

Les résultats provisoires proclamés par la Cei, lui octroyaient 6093 voix, soit 48% contre 6695 voix, soit 51% pour son adversaire Mamadou Sanogo du parti au pouvoir (RHDP). La proclamation de ces résultats avait provoqué le courroux de certaines populations qui ont manifesté en brûlant des pneus et en érigeant des barricades dans la ville au lendemain du scrutin.

Cheick Lamine

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *