Man/ Le candidat Tia André tire les leçons des élections législatives

Sorti perdant à la dernière élection législatives, en deuxième position avec 6000 voix contre environ 10030 voix pour les vainqueurs issu de la liste Rhdp, le député sortant de Man André Tia a eu une rencontre ce lundi 29 mars au siège local du Pdci avec les structures de base du plus vieux parti pour tirer les leçons des élections. Il reconnaît sa défaite dans les urnes tout en félicitant son staff de campagne pour le travail abattu.

D’entrée, Tia André s’est félicité d’avoir gagné les élections dans la plupart des bureaux de vote de la circonscription de Man 2. Par contre, ce sont les résultats de Man 1 notamment dans les quartiers de Dioulabougou, Libreville et Kénédy, des quartiers très populaires, favorable au Rhdp qui ont fait la différence en faveur de ses adversaires. « Si nous avons perdu ces élections, c’est bel et bien dans les bureaux et lieux de vote. Et non à la Commission électorale indépendante », a-t-il ménagé la CEI. Pour lui, l’institution chargée des élections a fait un travail correct. C’est plutôt au niveau des bureaux de vote des quartiers supposés être favorables à son colistier Koné Amara que le dispositifs des candidats des forces de l’opposition politique n’a pas fonctionné.

Il a tout de même félicité son équipe de campagne qui a fait un travail remarquable aussi bien pendant la précampagne que lors de la campagne proprement dite. « Nous avons fait une très bonne campagne à Man 1. Par contre à Man 2 où notre colistier est censé faire un travail remarquable, nous n’avons rien compris et le résultat, vous le connaissez », a fait remarquer le désormais ex député de Man commune.

Pour André Tia, c’est une bataille qui est perdue mais pas la guerre. Il estime que le résultat obtenu est tout de même honorable, c’est d’ailleurs pour cela qu’il a entamé une tournée de remerciement auprès des différentes communautés de la ville une tournée qui doit durer 72 heures. Il a prévu également des visites auprès des associations de femmes, des organisations de jeunes, la chefferie traditionnelle et les forces vives pour leur témoigner sa gratitude et par la même occasion recueillir leurs avis pour les échéances futures.

Le député sortant a informé la presse à cette occasion qu’après avoir constaté des irrégularités pendant le scrutin, il s’est rendu à Abidjan pour saisir les avocats de son parti notamment ceux du Pdci aux fins d’introduire  un recours en annulation auprès du conseil constitutionnel. Malheureusement, ses avocats ont été déboutés et les candidats du Rhdp sont déclarés vainqueurs.

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *