Un taxi percute des élèves faisant un mort : En colère, ses camarades bloquent la voie publique

Des élèves de la ville de Man sont descendus dans la rue ce mardi 04 mai pour protester contre un chauffeur de taxi qui a percuté trois des leurs dont un, est mort sur le coup, les deux autres blessés. Dans sa fuite, le chauffard a renversé un motocycliste qui est grièvement blessé. Les trois sont évacués au CHR de Man. Ce matin, les élèves pour manifester leur colère ont créé des troubles à l’entrée de la ville avant d’être dispersés par la police.

Ce mardi, les élèves venus de différents établissements scolaires publics ont pris d’assaut l’entrée sud de la ville où ils ont dressé des barricades, brûlé des pneus sur la voie publique empêchant toute entrée et sortie dans la ville de Man. Dans un premier temps, le commissaire du premier arrondissement et ses hommes ont sensibilisé un premier groupe, qui a compris les conseils de l’officier supérieur de police et ont libéré la voie vers 10 heures.

Quelques minutes après, un autre groupe plus virulent se constitue au niveau du lycée municipal Droh Jacquet Florent où il a créé un blocus au carrefour municipal empêchant toute circulation. Cette fois-ci, c’est le commissaire du GMI et ses hommes soutenus par le 1er arrondissement et la préfecture de police qui sont allés tenter de dissuader les manifestants. Ces derniers devenaient de plus en plus violents en s’attaquant aux taxis à travers des jets de pierre. Au moins 5 taxis ont eu leurs vitres brisées d’après les témoins que nous avons entendus sur place.

Les policiers ont tout fait pour convaincre les manifestants en vain. Plus de 200 véhicules de tout genre étaient ainsi bloqués de part et d’autre du carrefour municipal. Vu la montée de la violence, et surtout pour éviter qu’il y ait plus de dégâts, la police a chargé les manifestants à coup de gaz lacrymogène pour les disperser.

Tous, ont pris leurs jambes au coup pour s’évaporer dans les quartiers et permettre aux forces de l’ordre de rétablir la circulation en levant toutes les barricades aux environs de 11 h 30. La circulation a donc repris son cours normal. Mais comment sommes-nous arrivés à une telle situation ?

Selon une source policière, un taxi ville immatriculé 7601 FZ 01 dont le conducteur a pris la fuite après le forfait, revenait de Zélé pour le quartier Doyagouiné 2. Chemin faisant, à vive allure, il a perdu le contrôle et a ramassé le nommé Dah Marcelin, âgé de 12 ans, élève en classe de 6e au lycée moderne 2 de Man pour jeter sur un camion benne en stationnement non loin du garage « amitié ». Ce dernier est mort sur le champ.

Aussi, a-t-il percuté deux autres élèves. Il s’agit de KONAN Koffi Yannick, au lycée 1 et Kouakou Yao Franck, 15 ans en classe de 3e au lycée 2.

Dans sa course, le même taxi a renversé un motocycliste. Ce dernier répondant au nom de Kedjebo Konan Aristide, 24 ans blessé, se trouve dans un état critique et transféré au bloc opératoire hier soir pour en sortir plus tard.

Après son forfait, le chauffeur a garé son véhicule entre le centre du mouvement des Focolari et le groupe scolaire Mont Glas avant de disparaître dans la nature. Les policiers ont donc remorqué ledit véhicule pour la préfecture de police. Madame le procureur de la République près le tribunal de 1ère instance de Man, informée, a instruit la police à l’effet de rechercher le conducteur et le déférer au parquet.

Le défunt a été enlevé par les pompes funèbres et évacué à la morgue.

Kindo Ousseny à Man

 

 

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *