Campagne mondiale pour l’éducation 2021 : Un panel initié à Man

Le réseau mondial pour la promotion de l’éducation pour tous, (RIP-EPT) a initié un panel qui a réuni les      acteurs et partenaire du système éducation de la région du Tonkpi autour du thème « Un an de Covid-19 : donner la priorité à la relance de l’éducation pour éviter une catastrophe générationnelle ». Une activité qui s’inscrit dans le cadre de la semaine mondiale de l’éducation pour tous.

Cette activité selon le président du RIP-EPT, Dosso Abou a pour objectif d’œuvrer pour l’équité d’une école inclusive en Côte d’Ivoire où chaque enfant quel que soit son état physique ou mental pourra bénéficier d’une bonne éducation.  Selon lui, les enfants en situation de handicap doivent bénéficier des mêmes privilèges que leurs camarades dit normaux. C’est pourquoi, dit-il, « Nous engageons des plaidoyers auprès des autorités et structures compétentes pour trouver des solutions auxquelles l’école est confrontée ».  Pour lui, les défis à relever restent encore nombreux et le chemin à parcourir pour atteindre les objectifs demeure long, mais, il faut rester mobilisé et engagé. Le panel animé par les représentants du maire de la commune de Man, du président du conseil régional du Tonkpi et du secrétaire général 1 de la Direction régionale de l’éducation nationale a permis aux uns et aux autres de relever les efforts fournis par le gouvernement et les acteurs du système éducatif pour maintenir l’école en veille malgré la pandémie de la Covid 19.

Selon Ouattara Dramane, deuxième adjoint au maire représentant le maire Aboubakar Fofana, « l’école est le meilleur ascenseur social ». C’est pourquoi, le conseil municipal malgré les difficultés budgétaires liées à la Covid-19 a maintenu l’école en ordre de priorité et cela s’est traduit par la construction et la livraison de 5 écoles primaires dont  4 sont déjà livrées et une en finition.  « Je suis heureux de cette belle occasion qui est un cadre de communication avec nos administrés pour leur permettre de comprendre les efforts que fournit l’Etat à travers les collectivités décentralisées pour améliorer leurs conditions de vie et l’étude », s’est-il réjouit.

Même son de cloche chez Bouh Sédégo Honoré, conseiller régional, représentant le président du conseil régional. Pour lui, son institution a besoin d’être soutenue par la population dans son ensemble car soutient-il, « le conseil régional du Tonkpi, ne s’est pas laissé dominer par cette pandémie de la Covid-19. Mieux, il est le seul en Côte d’Ivoire à avoir construit et livré une vingtaine de collège de proximité ».

Le secrétaire général de la Direction régionale de l’éducation nationale Traoré Gnintié a pour sa part relevé l’importance de l’école dans la vie d’une nation.  « L’école, dit-il, est le principal fondement d’une société. C’est d’ailleurs pour cela que l’ancien ministre Français Jules Ferry disait que construire une école c’est fermer une prison ». Cependant cela semble être incompris par une frange de la société. Relevant les maux qui minent le secteur,  le numéro 2 de la Dren de Man a indiqué que le budget alloué à la direction régionale ne peut pas couvrir les besoins de l’éducation dans la région. A cela il faut ajouter l’accès difficile à certaines localités du fait du relief accidenté et du mauvais état des pistes, ainsi que l’insuffisance des infrastructures et des équipements qui ne sont pas proportionnelles à la croissance démographique.  En 2020 et 2021, la pandémie de la Covid-19 a occasionné la fermeture de toutes les écoles pendant plus de 3 mois, bouleversant les habitudes des populations et perturbant le fonctionnement de l’école dans le pays. Il a aussi évoqué le cas des enfants vivant avec un handicap, pour lesquels des solutions sont en train d’être trouvées afin de faciliter leur éducation et leur formation.

Malgré toutes ces difficultés, les responsables régionaux du système éducatif s’efforcent à donner de bons résultats.

Kindo Ousseny à Man

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *