Téré Jean Frédérique, IEP Man-Libreville/ “Le vrai résultat de nos enfants doit être à moins de 50%…”

L’inspecteur de l’enseignement primaire et préscolaire de Man-Libreville, Téré Jean Frédérique a fait le tour des centres d’examen de sa circonscription. L’objectif selon lui est de s’assurer du bon déroulement du concours d’entrée en sixième et de l’examen du Cepe (Certificat d’étude primaire et élémentaire ainsi que le respect des consignes contre la fraude.

Après avoir parcouru des centres d’examen de  sa circonscription qui regroupe les sous-préfectures de Man, Sandougoussoba et Zagoué, l’inspecteur de l’enseignement primaire et préscolaire s’est dit confiant du déroulement de l’examen dans la rigueur.

 Il entend faire appliquer le mot d’ordre de la ministre Mariatou Koné recommandant la tolérance zéro face à la tricherie. «Dans la circonscription de Man-Libreville, les trois premières évaluations nous nous sommes retrouvés avec des taux de réussite qui avoisinait les 94 et 96%. En application des consignes de la nouvelle ministre Mariatou Koné, nous avons fait une dernière évaluation dans le strict respect des consignes, et les résultats ont subitement donné 34% et je pense que c’est ça la vrai valeur de nos enfants. Je ne m’attends pas à un résultat au-dessus de cela. Cependant s’il y a une surprise, je serai très heureux.  Mais pour moi, le taux de réussite au soir de ces examens de fin d’année doit être autour de 34%. Enfin, moins de 50% de réussite.

Les parents d’élèves ont été invités à s’éloigner des centres d’examen parce que, dit-il, la présence des parents aux abords des centres d’examen influence négativement les enfants qui ne peuvent pas donner le meilleur d’eux-mêmes.

Face à la presse, Téré Jean Frédérique a plaidé pour que le décret qui organise les comités de gestion des établissements scolaires primaire soit revu,  et la prise d’un arrêté qui va permettre aux IEP de travailler sereinement. « Actuellement nous n’avons pas de véhicule et nous travaillons dans des conditions très difficiles », a relevé l’inspecteur de l’enseignement primaire et préscolaire.

Kindo Ousseny à Man

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *