Man/ Lutte contre la déforestation : Le ministre des eaux et forêt à Man pour lancer les opérations

Le ministre des eaux et forêts Alain Richard Donwahi est à Man ce samedi 24 juillet pour procéder au lancement officiel de l’opération « Un jour, 50 millions d’arbre », sur le site de l’aéroport de Man Bogouiné et ce en partenariat avec la Sodexam, (Société d’exploitation aéronautique et de la météo.

Selon le Directeur régional des eaux et forêts  le colonel Djan Yapo, le ministre des eaux et forêts Alain Richard Donwahi sera à Man en compagnie de son collègue de l’intérieur et de la sécurité le général de corps d’armée Vagondo Diomandé pour lancer officiellement les opérations de planting d’arbre  pour le reboisement de 20 hectares sur la plate-forme aéroportuaire de Man. « Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’opération un jour, 50 millions d’arbres initiée sur le plan national », a-t-il indiqué. Il s’agit de la mise en œuvre de la politique nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts. Selon l’officier supérieur des eaux et forêts, « l’objectif assigné est de planter 430 000 arbres dans la région du Tonkpi. Ce qui fait environ 400 hectares  à planter pour l’année 2021 ».

Il a précisé que la forêt ivoirienne est en dégradation perpétuelle et des actions vigoureuses doivent être engagées pour reconstituer le couvert forestier face aux effets néfastes et pervers du changement climatique.

Pour lui, l’Afrique bien qu’étant le continent le moins pollueur est le plus exposé aux effets néfastes du changement climatique.  « Il est plutôt nécessaire que nous puissions agir pour atténuer ces effets-là. Et ce à travers le reboisement », a-t-il souligné.

Le secrétaire général 1 de la préfecture de Man Bah Yao Kouakou André a exhorté les leaders communautaires et les organisations de femmes à s’approprier cette opération et faisant de cette cérémonie de planting d’arbre un franc succès.

Cette rencontre a permis au colonel Djan Yapo de présenter la situation actuelle de la forêt ivoirienne qui est alarmante.

Kindo Ousseny à Man

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *