Man/ Lutte contre la déforestation : Le planting de 430.000 arbres lancé à l’aéroport

Le général Vagondo Diomandé, ministre de l’intérieur et de la sécurité a présidé ce samedi 24 juillet une cérémonie de lancement des opérations de planting d’arbres sur une parcelle de 20 hectares mise à la disposition de la direction régionale des eaux et forêts par la Sodexam, (Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique). A cette occasion, la population de la région du Tonkpi a été instruite sur l’importance de l’arbre.

Cette cérémonie, parrainée par le ministre Alain Richard Donwahi,  s’inscrit selon le Directeur régional des eaux et forêts, le colonel Djan Yapo, dans le cadre de l’opération un jour, 50 millions d’arbres initiée sur le plan national. Il s’agit de la mise en œuvre de la politique nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts. Selon l’officier supérieur des eaux et forêts,  l’objectif assigné est de planter 430 000 arbres dans la région du Tonkpi. Ce qui fait environ 400 hectares  à planter pour l’année 2021.

Pour le ministre de l’intérieur et de la sécurité, le général de corps d’armée Vagondo Diomandé, la cérémonie du jour est d’une grande importance car dit-il, « planter est arbre n’est pas seulement planter un arbre. Planter un arbre c’est donner la vie. Planter un arbre, c’est faire en sorte que les populations assurent leur survie. Parque l’arbre protège. L’arbre protège la terre. L’arbre produit des fruits pour nourrir l’homme », a expliqué le ministre Vagondo Diomandé. C’est d’ailleurs pourquoi il a félicité tous ceux qui sont à l’origine de cette initiative avec à leur tête le ministre Alain Richard  Donwahi qui a créé le concept “un jour un millions d’arbres” pour attirer l’attention des uns et des autres sur l’importance du couvert forestier. Et  surtout sur l’implication individuelle de chaque ivoirien. Il s’est engagé à accompagner son collègue des eaux et forêts dans cette belle initiative. Le général quatre étoiles a exhorté à l’adhésion de tous à cette initiative du gouvernement. « Que chacun plante un arbre. Que ceux qui peuvent en planter plusieurs le fassent. Parce que nous préservons ainsi l’avenir de nos enfants. Il s’agit pour nous de restructurer notre patrimoine forestier. C’est pourquoi je vais dire que l’heure n’est pas aux discours. L’heure est aux actes, passons aux actes pour sauvegarder notre forêt », a-t-il lancé.

Pour sa part, le ministre gouverneur du district des montagnes Albert Flindé a salué l’action de la SODEXAM qui vient d’apporter une importante contribution contre le changement climatique à travers l’octroi de 20 hectares pour planter 20000 arbres dont plus de 5000 seront plantés ce jour. Il   s’est engagé à prendre une part active dans la préservation de l’environnement et dans le succès de l’opération 1 jour, 50 millions d’arbres. «L’action qui est posée ce jour est un cadeau qui nous est offert par le Directeur général de la Sodexam », a-t-il souligné.

Jean Louis Moulot, Directeur général de la Sodexam, a rappelé que la déforestation en Côte d’Ivoire a pris des proportions alarmantes. « C’est pourquoi la Sodexam s’est engagée dans une démarche de responsabilité sociétale de l’entreprise. Nous répondons favorablement à l’appel du président de la république et son gouvernement. En apportant ainsi notre contribution à la préservation et à l’extension du couvert forestier ivoirien. La Sodexam s’engage aux côtés du ministre des eaux et forêts dans l’opération, un jour, 5 millions d’arbres. Cette année, au nom de nos 525 agents, nous planterons 5555 plants d’arbres soit 5 hectares de forêts », a-t-il annoncé. Il a rappelé que l’engagement de son institution dans la préservation de la forêt est en lien avec sa mission d’agence nationale pour la météorologie.

Kindo Ousseny à Man.

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *