Affaire de la visite des Wê à Mama/ Déclaration de sa majesté Coulayes Victor Emmanuel : “Notre Institution n’est sous l’influence d’aucun parti politique”

Sa Majesté Coulayes Victor Emmanuel, président de la chambre régionale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire,  membre du Directoire de la Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels, chargé du Cavally, a fait une déclaration ce vendredi 27 Août 2021 à Guiglo sur la « prétendue visite des chefs Wê à Mama », il s’agissait pour lui de donner la position de son institution sur cette visite à laquelle les leaders des têtes couronnées de la région ne sont pas associés.

<< En ma qualité de premier responsable du Comité Régionale de la Chefferie Traditionnelle du Cavally, nous sommes depuis l’avènement de la loi organique de 2014 portant création, organisation et fonctionnement de la Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels, (CNRCT) et au-delà de l’autorité coutumière dont elle ne renie d’ailleurs le statut, une Institution Républicaine à portée administrative.

Par conséquent, nous agissons comme tels.

Revenant sur la “visite du peuple Wê” à Mama dont parlent certains journaux de la place, je réponds premièrement que notre autorité en tant qu’Institution Indépendante  n’est nullement sous l’influence qu’aucun parti politique comme veut le faire croire, ce journal.

Deuxièmement, ni les Chefs de façon individuelle, le Comité Régional, n’ont été saisis chacun en ce qui le concerne, que ce soit de la part des  organisateurs que du Directoire de la CNRCT, d’aucune correspondance, les invitant à s’impliquer ou à participer à cette initiative purement politique.

À toutes fins utiles, je voudrais témoigner face à l’opinion nationale et internationale pour dire  que si les organisateurs n’ont eux-mêmes pas informé, ni saisi ou invité les Chefs qui sont les garants du peuple, c’est parce qu’ils sont bien convaincus que cette activité s’inscrit résolument dans l’animation de la vie politique de leur corporation concernée, d’où le prise en compte expresse de leur part, des partisans politiques et sympathisants proches de l’ancien Président Laurent Gbagbo.

Il ne peut donc s’agir d’une visite du peuple Wê à Mama.

En convenant avec eux leur droit de participer à la vie politique selon que la constitution le leur permet, j’invite les  organes de presse au respect du code d’éthique et de déontologie qui régit le métier des journalistes, à éviter la diffamation, et au respect scrupuleux des valeurs traditionnelles de notre peuple.

Pour terminer, je renouvelle à tous, notre disponibilité à accompagner le processus de réconciliation nationale entamé par le Chef de l’État et le gouvernement ivoirien et encourage toutes les parties prenantes, les forces vives du Cavally y compris la Chefferie Traditionnelle et les acteurs politiques de la région  à œuvrer au raffermissement des relations de fraternité entre les filles et fils du Cavally pour garantir durablement la paix et la cohésion sociale, l’aboutissement heureux et le renforcement intensif des chantiers de développement déjà visibles, pour le bonheur de nos populations respectives >>, a déclaré sa Majesté Coulayes Victor.

Propos recueilli par Serges Coulibaly à Duékoué

Le titre et le sous-titre sont de la rédaction

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *