Gongouiné 2 S/P Bongouiné : Les élèves et étudiants offrent des latrines à l’école primaire

L’école primaire publique de Gongouiné 2 lauréat du prix de l’école la plus propre du département de Man, initié par l’ONG Likoleh Côte d’Ivoire, a enfin des latrines dignes de ce nom. Un don de l’association des élèves et étudiants de la localité avec le soutien financier de Sigui Xavier, enseignant chercheur et parrain des journées de la jeunesse initiée à cet effet ce samedi 4 septembre 2021.

C’est un bloc toilette de 4 latrines dont trois pour les élèves filles et garçons et 1 pour le personnel enseignant que l’association des élèves et étudiants de Gongouiné 2 (AEEG2) a mis à la disposition de l’école primaire publique du village. L’ouvrage a été entièrement financé par Docteur Sigui Xavier, enseignant chercheur à l’université Lorougnon Guédé de Daloa, cadre de la région et fils de Gouékangouiné. Selon le donateur, en acceptant de financer ce projet, il s’agit pour lui de marquer sa reconnaissance à un cadre du terroir en la personne de Dion Gokan Robert qui est son mentor, son conseiller et son principal soutien. « Quand j’ai su que ces jeunes étaient du village de mon mentor, je ne pouvais pas refuser. Parce qu’il faut être reconnaissant envers la personne qui t’a beaucoup donné dans la vie. La seconde raison, c’est que pour moi en tant qu’enseignant, c’est un acte inestimable de construire des latrines dans une école, tout comme la construction d’une école. Et la troisième raison c’est que j’ai appris que cette école a été classée première d’un concours de salubrité initié dans le département de Man alors qu’elle n’a pas de latrine digne de ce nom. C’est donc contradictoire pour une affaire de salubrité. Et la dernière raison, c’est le dynamisme du secrétaire général de l’association, Mahan Kevin, toujours prompt à réagir toute fois qu’il est sollicité », a-t-il expliqué. Il a exprimé ses encouragements aux jeunes du village qui ont vite compris que c’est le temps pour eux de prendre la relève de leurs parents qui eux, ont construit cette école. « Ces jeunes prennent des initiatives pour le développement de leur village et il faut les encourager. Il faut les soutenir parce qu’avec des enfants qui savent aller chercher dehors pour envoyer au village, non seulement ce sont des enfants bénis, mais avec des enfants comme-çà, le village ne peut que se développer », a-t-il soutenu. Il a par la suite assuré les jeunes de sa disponibilité à leurs côtés pour tout projet de développement du village.

Il se dit disposé à apporter tout l‘appui nécessaire au village de Gongouiné 2 pour l’achèvement du second bâtiment de l’école dont les travaux sont financés par un cadre du terroir.

Pour sa part, Serges Sadia, président de l’AEEG2 a indiqué qu’il s’agit pour eux à travers cette initiative d’apporter leur pierre à la construction du village. Il a traduit sa reconnaissance au parrain Sigui Albert qui a apporté un soutien financier important à son association dans cette initiative. Cette association, dit-il, mobilise l’ensemble des jeunes étudiants, élèves et jeunes déscolarisés pour contribuer au développement du village et à la promotion de la cohésion sociale.

L’homme le plus heureux de cette cérémonie est Touré Gondo, Directeur de l’école primaire publique de Gongouiné 2, pour qui c’est la fin de la technique du chat qu’il a fait adopter à ses élèves depuis qu’il est à la tête de l’établissement. « Nous sommes heureux de réceptionner les clés des toilettes, et nous comptons en faire un bon usage dans le strict respect des règles d’hygiène en vigueur », a-t-il promis.

Le vice-président de la mutuelle de développement du village Roger Kaba a au nom de son président salué l‘initiative avant de traduire l’engagement de la mutuelle à accompagner l’AEEG2 dans toutes ses initiatives pour le développement du village et la cohésion sociale.

Kindo Ousseny à Man

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *