Man/ Projet “Éducation, autonomisation des adolescentes en milieu rural” : L’engagement de la presse sollicité

Le groupe de l’Education et Autonomisation des Adolescentes (EAA) de la Côte d’Ivoire composé de SAHI Roger Président de l’Association Jeunes Agriculteurs (AJA) et monsieur LOUA Diomandé Constant consultant indépendant  a initié le jeudi 30 septembre 2021 une causerie-débat avec des responsables d’organes de presse de la ville de Man pour solliciter leur engagement dans la mise en œuvre du « Projet de lutte contre les grossesses non désirées et à risque au niveau des filles élèves de 10 à 19 ans en milieu rural dans le département de Man ». 

Cette activité qui s’est déroulée dans les locaux de la fondation Koblé a permis à l’orateur principal Roger Sahi de faire comprendre à la presse locale que ce projet dont il assure le leadership s’inscrit dans le cadre du Programme de Leadership au Sahel (PLS) qui a été lancé par l’Initiative Organiser des Solutions pour l’Avancement des Solutions au Sahel (OASIS)  devenue par la suite  Grade Africa avec pour objectif de former et de mettre en réseau des jeunes leaders passionnés par leur travail dans les domaines clés pour le développement du Sahel.

« Au niveau du projet que nous avons élaboré, il s’agit de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle liée au avortement clandestins et non sécurisés dans le département de Man », a indiqué Roger Sahi. Il entend engager un plaidoyer avec le soutien de la presse, auprès du préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man  pour la prise d’un arrêté préfectoral pour la mise en place d’un dispositif de prise en charge de l’avortement sécurisé  conformément à la législation en vigueur en côte d’Ivoire dans le cadre du viol. Et ce d’ici le 31 décembre 2021.

Selon lui, la cible principale du projet est le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man, suivi du délégué régional du conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire, les parents d’élèves, la présidente de l’union des organisations des femmes, les directeurs régionaux de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, de la santé et de l’hygiène publique, de la jeunesse et de la promotion de l’emploi jeune, de la famille femme et enfant, le maire de la commune de Man, le président du conseil régional du Tonkpi et les présidents des associations villageoises d’épargne et de crédit qui d’après lui vont être un pilier important dans le cadre de la mise en œuvre du projet. 

Roger Sahi a aussi souligné que le projet prendra en compte la lutte contre le cancer du col de l’utérus et la morbidité maternelle  dans sa zone d’intervention.

Les responsables des organes de presse à qui le Programme de leadership au Sahel a été aussi présenté ont donné leur accord de principe pour accompagner le groupe Éducation et Autonomisation des Adolescentes (EAA) dans son initiative. Aussi, ont-ils demandé à Roger Sahi de créer un cadre pour mieux les instruire sur le projet pour une meilleure compréhension.

Kindo Ousseny à Man

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *