District des montagnes/ Albert Flindé explique ses missions aux Directeurs et chefs de services

Le ministre, gouverneur du district des montagnes Albert Flindé a eu une rencontre avec les Directeurs et chefs de service dans la salle des réunions de la préfecture de Man. Ce lundi 11 octobre, il s’est agi pour lui d’expliquer sa mission en tant que ministre, gouverneur et définir le cadre de collaboration avec les services déconcentrés de l’Etat. C’était en présence du préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man Jean Cyrille Attri.

D’entrée, le ministre Albert Flindé a présenté le district des montagnes qui est constitué de 3 régions administratives que sont le Tonkpi, le Cavally et le Guémon pour une population estimée à plus de 2,66 millions d’habitants. Selon lui, sa mission porte sur deux aspects que sont l’aspect administratif avec les services déconcentrés de l‘Etat et l’aspect décentralisation avec les collectivités locales que sont les mairies et les conseils régionaux. « Notre mission est de faciliter votre mission dans le district. C’est de faciliter ce que vous faites en matière de développement. Coordonner, suivre et évaluer les actions des directeurs régionaux et chefs de services sur le terrain. Et cela pour que le résultat de vos actions puisse être ressenti sur le terrain », a-t-il indiqué. Pour ce qui est de la décentralisation, le ministre, gouverneur a souligné que ses services suivent la mise en œuvre de leurs actions et l’évaluation est du ressort de la tutelle représentée sur le terrain par le corps préfectoral. « Notre rôle est surtout de faire en sorte que notre mission, vous et moi, qui consiste à améliorer les conditions de vie des populations soient effective », a-t-il soutenu.

Albert Flindé a par la suite dévoilé la structuration de son cabinet et du conseil de district. « Nous avons un conseil qui délibère. Un conseil de deux assemblées. Il y a 42 conseillers plus le ministre gouverneurs. Dont 28 conseillers issus des conseils régionaux et municipaux. Et leur liste est établie selon un classement que seul le ministre de l’intérieur va nous donner. En plus il y a 14 autres conseillers qui seront nommés par décret en conseil des ministres sur proposition du ministre, gouverneur. Les 42 sont les membres du conseil du district avec le ministre, gouverneur. Etant donné que nous avons 12 départements et je ferai en sorte que chaque département soit représenté dans le conseil », a-t-il souligné. En plus du conseil du district il y a le bureau. « Le bureau du district est composé de 5 vice-gouverneurs, pour ce qui nous concerne parce que nous avons une population supérieure à 1,5 millions d’habitants. Il y a aussi un secrétaire et un secrétaire adjoint, ce qui fait un total de 8 membres du bureau », a-t-il ajouté.

Le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man Jean Cyrille Attri a salué la création des 12 nouveaux districts autonomes, par le chef de l’Etat, ce qui fait désormais 14 districts. « Ces entités suprarégionales ont pour seul but d’appuyer le développement du pays. Il faut souligner que la création de ces nouvelles structures rentre bien dans le cadre du programme de société de la Côte d’Ivoire solidaire sur lequel a été élu le chef de l’État à la présidentielle d’octobre 2020 », a-t-il souligné.

Pour le préfet de Man, il s’agit de renforcer la compétitivité des régions par un environnement des affaires plus favorable et des infrastructures économiques de qualité sur toute l’étendue du territoire. « Cela va ainsi permettre à chaque ivoirien et à chaque ivoirienne de prétendre à des conditions de vie décentes quel que soit l’endroit. C’est ce à quoi vont s’attèler les ministres, gouverneurs », a-t-il soutenu.

Kindo Ousseny à Man

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

One Reply to “District des montagnes/ Albert Flindé explique ses missions aux Directeurs et chefs de services”

  1. Beaucoup de mots mais peu d’actions.
    Fils de man, vous ferez mieux de vous mettre ensemble que de vous entre dechirer. Mettez vous ensemble pour soustraire des resources du gouvernement. Faites comme les autres regions. Toutes les regions de la cote d’ivoire avancent sur le plan d’infrastructures economiques, alors que man ne fait que reculer d’annee en annee a cause de vos divisions intestines, et pourtant Dieu seul sait combien man a souffert des affres de la guerre. J’ai envi de mourir lorsque je vois mon man dans ces conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *