Biankouma/ Fête de la lumière à Blagouin : La population reconnaissante au Chef de l’État

Blangouin, localité située à environ 7 kilomètres dans la sous-préfecture de Biankouma a connu une ambiance particulière ce samedi 30 octobre 2021, et pour cause, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, fils du terroir s’y est rendu pour procéder à la connexion officielle du village au réseau électrique national. Une occasion pour les populations de rendre un hommage au président de la république Alassane Ouattara pour ses actions de développement qui profite à toutes les contrées du pays.

Pour le président de la mutuelle du développement de Blagouin (Mudeb), Guetondé Sassa Serge, la lumière électrique est devenue un facteur de développement indéniable pour l’usage domestique, commercial et industriel. Toute chose qui explique la joie qui anime la population de Blagouin. « Fini le temps où pour se rendre d’un point A à un point B, il fallait obligatoirement se munir d’une lampe tempête ou d’une torche. Fini le temps où les habitants des villages voisins, pour nous chamailler, voulaient nous faire don de leurs lampes tempêtes. C’est un véritable soulagement pour nous, la Mudeb et la population de Blagouin », s’est-il réjouit. Si cela a été possible, dit-il, c’est grâce à la vision et l’engagement du chef de l’Etat, le président Alassane Ouattara qui a décidé d’offrir la lumière à tous les villages de plus de 500 habitants.

« Nous avons voulu célébrer cette fête de la lumière pour dire merci du fond du cœur à un homme exceptionnel qui par ses actions de développement a sorti Blagouin de l’obscurité. Son excellence Alassane Ouattara », a-t-il indiqué. Cette célébration est la manière choisie par Blagouin pour traduire sa reconnaissance au président de la république en prenant à témoin son proche collaborateur, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, le général de corps d’armée Vagondo Diomandé.

Le président de la mutuelle a saisi l’occasion pour plaider pour la réhabilitation de l’axe Biankouma, Kabakouma, Blagouin devenue très difficile à pratiquer et un véritable cauchemar pour les usagers. La construction de la deuxième école du village encore en matériaux précaires. La réhabilitation du deuxième bâtiment de la première école dans un état de dégradation très avancée, la dotation des écoles primaires en table-bancs et la construction d’un château d’eau. Sur ce dernier point, Guetondé Sassa Serge a souligné que le ministre de l’hydraulique a déjà donné un avis favorable.

Emboîtant le pas au président de la mutuelle, le général de Corps d’Armée Diomandé Vagondo, fils du terroir a invité ses parents à associer leurs voix à la sienne pour dire merci au chef de l’Etat qui a placé sa confiance à un des leurs en lui confiant la sécurité du pays, sa propre sécurité et l’administration du territoire. Pour lui, il n’y a pas meilleure marque de confiance envers un peuple. « Disons tous ensemble et sincèrement merci au président Alassane Ouattara pour tout ce qu’il fait pour la Côte d’Ivoire, pour le Tonkpi, pour Kabakouma, pour Blagouin. Prions tous ensemble pour que Dieu lui donne une longue vie une santé à nul pareil pour que le plus longtemps possible, il puisse tenir notre pays et en faire le pays développé, mais déjà le pays émergent dont il rêve », a indiqué le ministre de l’intérieur et de la sécurité.

« Disons merci au président de la république parce que c‘est grâce à lui aujourd’hui que la majorité des villages de notre pays est sortie de l’obscurité. 95% des villages en Côte d’Ivoire aujourd’hui sont électrifiés et c’est ça qu’il s’agit », a-t-il soutenu. Vagondo Diomandé a aussi traduit sa gratitude au premier ministre Patrick Achi qui coordonne l’action gouvernementale et au ministre chargé de l’énergie pour cet acte posé à Blagouin.

Réagissant aux doléances formulées par la mutuelle, le général de Corps d’armée a séance tenante offert 100 tables-bancs pour les écoles primaires. Pour le reste des doléances, il a promis les rapporter fidèlement. Aussi a-t-il promis revenir pour donner suite aux différentes préoccupations, avec des réponses concrètes.

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité était accompagné de la secrétaire d’Etat chargée des affaires sociales Mahi Clarisse, du député de Biankouma la fille du feu le général Robert Guéi qui a plaidé pour la réhabilitation du statut de son père en tant qu’ancien chef d’Etat. Il y avait aussi la présence de tous les maires de la région et de nombreux cadres.

Kindo Ousseny à Man

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *