Man/ Fondation Koblé : Un musée Suisse s’intéresse à la culture Dan

A l’invitation de la Fondation Koblé pour la promotion des arts et cultures des peuples Mandé du sud, Une délégation du musée Rietberg de Zurich en suive séjourne à Man dans le cadre d’une séance de travail et de recherche sur la culture des peuples Dan de Côte d’Ivoire. Une visite qui pourrait aboutir à un partenariat entre la Fondation Koblé et le musée Rietberg de Zurich spécialisée dans la recherche et la promotion des arts et culture des peuples d’Asie et d’Afrique. 

Cette visite de la délégation du Museum Rietberg de Zurich a bénéficié d’un accueil des grands jours au siège de la Fondation Koblé avec des danses comme le Tématé , le masques danseurs et l’échassier du quartier Campus de Man.

Dans son mots de bienvenue, le président de la Fondation Koblé, le Docteur Mamadou Koblé Kamara, par ailleurs ancien préfet de Kong et secrétaire général de la chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire a indiqué que cette visite de ses hôte s est le fruits d’une amitié entre lui et la direction du Musée Rietberg de Zurich qu’il l’a déjà invité en terre helvétique à quatre reprises. Le président de la fondation a salué les autorités du musée suisse qui depuis plus de 50 ans s’intéressent à la culture des peuples ivoiriens et plus particulièrement la culture des peuples Dan. « Ils ont même écrit plusieurs livres sur notre culture et nos œuvres d’art dont les cuillères en bois que nos mamans utilisent et ce depuis les années 1955 et 1958 par-là », a fait remarquer le président de la fondation Koblé.

Dr Mamadou Kamara a exprimé sa reconnaissance à ses hôtes qui ont accepté de visiter la région à sa demande malgré la distance qui sépare la Suisse à la Côte d’Ivoire.

Dr Michaela Oberhofer, Conservatrice du musée de Zurich, porte-parole de la délégation forte de trois membres a indiqué que son institution est dédiée aux arts, à la culture de l’Afrique. « Notre musée a effectué plusieurs recherches sur les cultures des peuples d’Afrique, pas pour les grands intellectuels mais pour les exposer et en faire la promotion afin de faire connaître les cultures des peuples d’Afrique et ceux de l’ouest de la Côte d’Ivoire en particulier », a-t-elle souligné. Pour elle, la culture et les œuvres d’art des peuples Dan constituent un véritable trésor qu’il faut faire connaître en Europe. Elle s’est dite impressionnée par la musique et les danses traditionnelles des Dans. Sa délégation entend renforcer les liens d’amitié et de coopération avec la fondation Koblé dans le cadre de cette visite.

Le premier vice-président du conseil régional du Tonkpi, Gaston Wohi Mela par ailleurs Député de Gbonné s’est dit heureux de cette visite des suisses. « C’est un sentiment de fierté et de satisfaction qui nous anime de savoir que des ressortissants des pays développés s’intéressent à nous. Qu’ils traversent des milliers de kilomètres pour venir à nous. Un si petit peuple comparé aux grands peuples du monde », s’est-il réjouit. Wohi Mela a saisi cette occasion pour relever que l’institution dont il est deux deuxièmes hauts responsables s’est toujours appuyée sur la culture pour bâtir les œuvres de développement.

Les invités suisses ont reçu de leurs hôtes Dan plusieurs présents et objets de souvenir. Notons que la délégation suisse est conduite par Dr Albert Lutz, ancien directeur du musée de Zurich.

Kindo Ousseny à Man

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *