Man/ Après de violentes tornades destructrices : Le gouvernement au secours des villages de Glolé et Gouékangouiné

Une délégation gouvernementale composée de la ministre Myss Belmonde Dogo de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté, du ministre de l’intérieur et de la sécurité, du vice-président de l’assemblée nationale Konaté Sidiki et du ministre gouverneur Albert Flindé était le jeudi 28 avril dernier à Glolé dans la commune de Sangouiné et à Gouékangouiné dans la sous-préfecture de Bogouiné. Il était question pour cette délégation d’apporter la compassion et le soutien du gouvernement aux victimes des récentes tornades qui ont décoiffé plusieurs et démoli plusieurs maisons dans les deux localités. Une occasion pour la ministre Myss Belmonde Dogo de faire d’importants dons en nature et en numéraires aux populations.

Le 13 mars 2022, une violente tornade a arraché les toitures de 48 maisons et du foyer des jeunes à Glolé 1 dans la sous-préfecture de Sangouiné. Le jeudi 21 avril, une autre tornade encore plus violente ravage les toitures des 148 maisons à Gouékangouiné dont des écoles. Certaines maisons sont totalement démolies. Informés de la situation, le président de la république Alassane Ouattara et le premier ministre Patrick Achi ont dépêché une délégation gouvernementale pour apporter le soutien et la compassion du chef de l’Etat et du gouvernement aux victimes de ce sinistre.

Occasion pour la ministre Myss Belmonde Dogo de faire d’importants dons. A Glolé 1 à la première étape ce sont des dons constitués de matériaux de construction, des vivres et non vivre une somme en espèce pour un total de 10 664 700 que la délégation a offert aux populations et aux sinistrées. A Gouékangouiné c’est la même composition de dons mais en quantité plus importante pour un total de 21 948 900 francs Cfa.

« Nous sommes venus dans l’élan de solidarité imprimé par le président de la république pour exprimer la compassion du gouvernement aux victimes et à l’ensemble des populations. Nous sommes venus avec vos fils, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, le ministre gouverneur, le député, le préfet de la région, les membres du corps préfectoral, vos cadres pour vous dire que le gouvernement est à vos côtés », a déclaré la ministre Myss Belmonde Dogo. Elle a saisi l’occasion pour féliciter et remercier les populations qui ont offert gites, couverts et réconfort aux victimes dès les premières heures du sinistre. « Elles se sont appropriées la notion de la Côte d’Ivoire solidaire », s’est réjouie la ministre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté.

Elle a par la suite exprimé la compassion du chef de l’État aux victimes de la tornade. Elle s’est dite fière de la solidarité dont les familles ont fait preuve en portant assistance aux victimes. « L’Etat ne vous a pas abandonné et l’Etat ne vous abandonnera pas » a-t-elle assuré.

Pour sa part, le général de corps d’armée, Vagondo Diomandé, ministre de l’intérieur et de la sécurité a prôné l’union et la solidarité entre les élus et cadres. « L’image que nous voulons vous renvoyer à l’ensemble de la communauté, à la Côte d’Ivoire en entier, c’est cette image d’union, de solidarité et de complicité de tous les cadres du Tonkpi. Je vous ai souvent dit que si j’ai un rêve c’est celui-là. C’est ce qui est en train de se réaliser. Que nous soyons tous ensemble car si nous sommes ensemble nous serons forts. Et si nous sommes forts, nous serons respectés. Si nous sommes respectés, le Tonkpi ira de l’avant. Et il n’y a aucune raison que le Tonkpi n’aille pas de l’avant », a soutenu le ministre Vagondo Diomandé. Il a au nom des cadres de la région traduit ses remerciements au chef de l’Etat pour l’attention que les populations du Tonkpi font l’objet auprès de lui.

De son côté, le président de la mutuelle de développement de Gouékangouiné Célestin Wohi a traduit la gratitude de la population au président de la république et au premier ministre Patrick Achi pour leur grande sollicitude. Il a aussi plaidé pour le reprofilage de l’axe Bogouiné Gouékangouiné, l’extension du réseau électrique et la construction de la troisième école du village et son érection en commune rurale.

Kindo Ousseny

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *