Man/ Lutte contre l’insécurité : Fin de parcours pour trois dangereux bandits

Ils ne séviront plus. Eux ce sont 3 jeunes redoutables bandits spécialisés dans le vol à mains armées et par effraction dans la ville de Man. 

Le capitaine Beugre Dakouri, chef de service régional de la police criminelle de Man, et ses homme viennent  de mettre fin au parcours de trois criminels spécialisés dans le vol à mains armées et par effraction. Les bandits de grands chemins sévissent dans la capitale du Tonkpi et les villes environnantes depuis plusieurs mois.
 En effet, ces 3 bandits ont troublé  la quiétude des mannois depuis quelque temps. À telle enseigne qu’il ne se passait pas un jour que le capitaine Beugré et ses hommes ne reçoivent des plaintes des populations. Au total, ce sont huit  plaintes que ce service spécialisé dans le traitement des dossiers des crimes organisée, ont reçu   sur les agissements de ces malfrats depuis la mi juillet.
Selon le capitaine Beugré, ces malfrats forcent les domiciles à l’aide d’une kalash ils ouvrent le feu sur la porte des maisons et y dérobent tout ce qui les intéresse. Ils continuent leur forfait dans les hôtels et magasins de la ville. Les victimes qui tentent de résister se voient tirer une balle après avoir été agressé. Un de leur dernier forfait remontent à fin juillet au quartier Zélé où la victime s’est prise une balle dans le pied. Il sont aussi soupçonnés d’avoir assassiné un gérant de cabine téléphonique à Biankouma pour le dépouiller de sa recette. . Après tous ces méfaits, le capitaine Beugré a mis ses hommes en branle afin de traquer ces quidams. C’est ainsi que dans la nuit dimanche 22 au 23 août 2021 au quartier Houphouët-Ville de Man, ces malfrats ont été mis en déroute par les éléments de la police Criminelle de Man. Interpellés les agresseurs n’ont pas nié les faits qui leurs sont reprochés.
Après les avoir mis aux arrêts, une perquisition a été faite à leur domicile. Et là, la police est tombée sur leur butin constitué, en plus des armes à feux et des munitions, des ordinateurs portables, des télévisions, des postes radios, des téléphones portables , des bouteilles de gaz, des marchandises diverses (nourriture et autres)… Profitant de cette interpellation, la capitaine Beugré Dakouri a lancé un appel aux autorités afin que ceux-ci les aident en les appuyant en matériel roulant dans le cadre de leurs opérations.  « Nous travaillons dans les conditions des plus déplorables malgré les résultats probants que nous obtenons. Nous utilisons un véhicule personnel pour toutes nos opérations. Notre domaine d’intervention étant vaste dans tout le Tonkpi même au delà, ce véhicule ne peut pas aller dans certains endroits. Nous appelons les. autorités locales à nous doter d’un véhicule pour qu’on continue notre mission qui est de lutter contre la criminalité et le grand banditisme », a-t-il souhaité.
Aux populations, le capitaine Beugré a souhaité une franche collaboration entre elles et la police criminelle.  « Nous sommes là pour servir la population. Qu’elles n’hésitent pas à nous saisir au cas où le besoin se fait sentir  », a-t-il conclu.
Précisons que les malfrats arrêtés seront confiés au parquet où ils seront poursuivis pour les faits d’association de malfaiteurs, de vol à mains armées en Réunion, de de détention illicite d’arme à feux… En tout cas, ils passeront un bon bout de temps derrière les barreaux. C’est un véritable ouf de soulagement pour les populations de Man qui ne verront plus leur quiétude troublée.
Doumbia Seydou Badian

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *