Man/ 1ère édition du festival de la musique : Une trentaine d’artistes se produisent sur la scène

“L’apport de la musique dans la cohésion sociale” : c’est le thème choisi par les jeunes musiciens du Tonkpi pour célébrer à leur façon leur art dans la capitale du Tonkpi. C’était le samedi 02 juillet à la place de la paix.

Dénommée la fête de la musique, cette édition a mobilisé plus d’une trentaine d’artistes musiciens, comédiens, humoristes, artistes Live, batteurs, pianistes, orchestre, artiste chorégraphe etc… de la région. En plus des prestations d’artistes, un maquis géant était au menu pour offrir du pur local aux manois.

Les populations manoises ont pris d’assaut la place de la paix pour communier avec leurs frères et sœurs artistes locaux durant plusieurs heures de prestations. Pour l’initiateur, Cissé Guehou Moussa dit Novelty guitare, président de l’association des artistes et musiciens du Tonkpi (AAMUT), cette fête de la musique qui se veut pérenne vise à offrir une lucarne d’expression musicale aux artistes locaux afin que ceux-ci fassent montre de leur talent.

Aussi, a-t-il précisé qu’au delà des prestations, cette fête de la musique est aussi l’occasion pour les artistes de lancer des messages de sensibilisation sur la paix et le vivre ensemble.« Nous sommes des artistes locaux et nous avons du talent chez nous. Mais nos artistes sont parfois délaissés et oubliés au profit d’autres artistes venus d’ailleurs. On nous minimise nous les artistes locaux. Nous ne voulons plus être les derniers de la classe mais les premiers. Ce festival est un festival purement organisé par les artistes locaux », a-t-il indiqué avant de renchérir en disant que les artistes locaux participent efficacement au vivre ensemble à travers leurs œuvres, car ils permettent de divertir les populations en véhiculant des messages dont eux seuls ont le secret.

Pour ce qui est de cette première édition qui a duré une journée, Cisse Guehou s’est dit fier de sa tenue même si les difficultés n’ont pas manqué. Le public a repondu présent et s’est amusé. Pour la seconde édition, les initatieurs comptent mettre les bouchées double pour offrir un spectacle à la dimension des grands rendez-vous musicaux à Abidjan.

Doumbia Seydou Badian

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *