Man/ l’UNICEF dresse le bilan de son plan opérationnel de travail

Le bureau régional de l’Unicef a organisé les 6 et 7 juillet la revue semestrielle de la mise en œuvre de son Plan de travail opérationnel pour l’année 2022 dans sa zone d’intervention. C’était au cours d’un atelier où les responsables des différents programmes ont dressé le bilan des actions menées durant les six premiers de l’année en cours. Ces travaux se sont déroulés en présence du représentant résident de l’Unicef en Côte d’Ivoire Marc Vincent, des autorités administratives, des partenaires étatiques et de la société civile.

Il s’agit, à travers cette activité de dresser le bilan analytique de la mise en œuvre du Plan de travail opérationnel pour le premier semestre de l’an 2022 et, tout en favorisant l’appropriation du programme par les parties prenantes. Cette revue selon le représentant résident de l’Unicef s’inscrit dans le cadre du changement programmatique du nouveau plan de coopération de l’Unicef 2021-2025 qui est bien aligné avec le plan national de développement (PND) de Côte d’Ivoire.

« Dans ce nouveau plan de coopération, il y a quatre changements stratégiques. Le premier est la convergence géographique et programmatique de notre programme et la concentration de nos interventions en santé, protection, éducation, adolescence et jeune dans la même zone. Dans la région du Tonkpi, c’est la sous-préfecture de Blapleu qui bénéficie de ces interventions », a indiqué le patron de l’Unicef en Côte d’Ivoire. Selon lui, son institution a prévu la construction de près de 50 salles de classe dans la sous-préfecture de Blapleu dans la période de 2022-2023. Pour le programme eau hygiène et assainissement ce sont 8 forages et 16 blocs de latrines qui sont en cours de réalisation, sans oublier la poursuite de son programme traditionnel relatif à la fin de la défécation à l’aire libre. « Blapleu est la première sous-préfecture du pays à être déclaré fin de la défécation à l’aire libre. C’est un modèle que nous allons répliquer dans les autres sous-préfectures du pays et nous voulons aller à l’échelle avec ce modèle », a soutenu Marc Vincent. Il a aussi annoncé le renforcement de la capacité des centres de santé existants et aider à rétablir la confiance entre la population et les agents de santé.

A la première journée, le chef du bureau régional de l’Unicef, Gervais Pegabila Ouattara a présenté le plan de travail opérationnel 2022, et le paquet d’intervention de Blapleu. A sa suite, tous les responsables des différents programmes se sont succédés pour dresser le bilan analytique de toutes les activités menées sur toute l’étendue de la zone de couverture du bureau de zone de l’Unicef à Man. Aussi, ont-ils fait des recommandations pour l’amélioration de la mise en œuvre du programme en cours.

Dans l’après-midi, les participants venus de toutes les régions de la zone d’intervention du bureau régional de l’Unicef, répartis en groupes, ont mené des réflexions pour l’accélération de la mise en œuvre des activités restantes du programme de travail opérationnel au cours du deuxième semestre. Le deuxième jour a été consacré à la restitution des travaux.

Kindo Ousseny

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *